Granisétron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Granisétron
Image illustrative de l’article Granisétron
Identification
Nom UICPA 1-méthyl-N-((1R,3r,5S)-9-méthyl-9-azabicyclo[3.3.1]nonan-3-yl)-1H-indazole-3-carboxamide
No CAS 109889-09-0
No ECHA 100.212.327
Code ATC A04AA02
DrugBank DB00889
PubChem 3510
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C18H24N4O  [Isomères]
Masse molaire[1] 312,4094 ± 0,0172 g/mol
C 69,2 %, H 7,74 %, N 17,93 %, O 5,12 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le granisétron est un antagoniste 5HT3 utilisé pour prévenir les nausées et les vomissements causés par la chimiothérapie anticancéreuse et la radiothérapie.

Le granisétron a été inventé en Grande-Bretagne vers 1988. Il existe sous forme de médicament générique.

Nom commercial : Kytril®

Efficacité[modifier | modifier le code]

Donné en une prise, il est aussi efficace que l'ondansétron, donné en plusieurs prises, pour la prévention des vomissements au cours des chimiothérapies, qu'il soit donné seul[2] ou en association avec un corticoïde[3]. Il semble plus efficace que le tropisétron dans cette indication[4].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Navari RM, Gandara D, Hesketh P et al. Comparative clinical trial of granisetron and ondansetron in the prophylaxis of cisplatin-induced emesisJ Clin Oncol, 1995;13:1242-1248
  3. Italian Group for Antiemetic Research, Ondansetron versus granisetron, both combined with dexamethasone, in the prevention of cisplatin-induced emesis, Ann Oncol, 1995;6:805-810
  4. Jordan K, Hinke A, Grothey A et al. A meta-analysis comparing the efficacy of four 5-HT3-receptor antagonists for acute chemotherapy-induced emesis, Support Care Cancer, 2007;15:1023-1033