Gran Telescopio Canarias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gran Telescopio Canarias (GTC)
Roque z04.jpg

Gran Telescopio Canarias 2006

Présentation
Organisation
Consortium
Observatoire
Gestionnaire
Type
Optique (en), Ritchey-Chrétien, Segmented mirror (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Mise en service
Site web
Données techniques
Diamètre
10,4 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Longueur focale
1 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Monture
Géographie
Altitude
2400 m
Lieu
Adresse
Coordonnées

Le Gran Telescopio Canarias (GTC, « Grand Télescope des îles Canaries »), appelé quelquefois GranTeCan, est un télescope de 10,4 mètres de diamètre situé à l'observatoire du Roque de los Muchachos, à 2 396 mètres d’altitude, sur l'île de La Palma. Il est à ce jour, le plus grand télescope optique du monde.

Le GTC est mis en service le et produit ses premières données scientifiques en . Le , il est inauguré par le roi et la reine d’Espagne. Son miroir principal, conçu et réalisé par REOSC est entièrement piloté par un système d'optique active, est composé de 36 sections de vitrocéramiques hexagonales mesurant 1,9 m de large chacune, de 8 cm d’épaisseur et pesant 470 kg. Poli avec une précision de 15 nanomètres, il fournit des images d’une résolution proche de celles prises en orbite par le télescope spatial Hubble. La surface totale de son miroir est de 75,7 m2.

D’un coût de 130 millions d’euros et de vingt années d’études, le projet GTC est le fruit d’une collaboration entre plusieurs institutions espagnoles (90 %), le Mexique, l'université de Floride (États-Unis), l'Institut d'astrophysique des Canaries (IAC) et le Fonds européen de développement régional de l’Union européenne. La répartition de la disponibilité du temps d'utilisation du télescope respecte sa structure financière : 90 % à l'Espagne, 5 % au Mexique et 5 % à l'université de Floride.

Ses premiers instruments sont OSIRIS, CanariCam et ELMER.

Voir également[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]