Graff pink

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Graff pink

Caractéristiques
Type de pierre Diamant
Type de taille Émeraude
Poids 24,78 carats
Couleur Rose intense de qualité supérieure
Découverte
Possession
Propriétaire actuel Graff Diamonds ()
Valeur estimée 46 millions de dollars [1](34 millions d'euros)

Le Graff Pink est un rare diamant rose taillé en émeraude, de 24,78 carats, appartenant au bijoutier londonien Laurence Graff. Aussi connu sous le nom de diamant rose de Harry Winston, sa couleur, sa pureté VVS2 et surtout son type IIa le placent dans une catégorie recherchée[2] puisqu’elle représente moins de 2 % des diamants répertoriés au monde.

Le , ce diamant est devenu le diamant le plus cher au monde lorsqu'il a atteint le prix de 46 millions de dollars[1] lors d'une vente aux enchères chez Sotheby's à Genève.

Histoire[modifier | modifier le code]

On sait peu de chose avant l'achat du diamant, dans les années 1950, par Harry Winston, le célèbre bijoutier américain des stars. Ce diamant peu connu était cependant décrit comme un des plus beaux jamais découverts. Il est resté pendant une soixantaine d'années chez un collectionneur anonyme indien[3] qui l'a vendu aux enchères, la mode des diamants colorés faisant remonter leur prix.

La pierre, montée en bague, est devenu le diamant le plus cher au monde lorsqu'il a atteint le prix de 46 millions de dollars[1] (34 millions d'euros) le chez Sotheby's à Genève. Son acheteur, Laurence Graff, négociant en diamants et propriétaire de Graff Diamonds, battait ainsi son propre record, établit lorsqu'il avait acquis le Wittelsbach pour 16,4 millions de livres sterling lors d'une vente aux enchères de Christie's[4].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Certifié « Fancy intense Pink », c'est-à-dire « rose intense de qualité supérieure », par le Gemological Institute of America (GIA), cette pierre précieuse est d'une qualité très rare. Outre son poids, elle combine une pureté exceptionnelle (VVS2, c'est-à-dire que les défauts ne sont décelables qu'à la loupe) avec un type IIa, qui signifie qu'elle ne contient ni azote ni bore, éléments limitant la transparence.

M. Graff avait fait sourciller bien des gens lorsqu'il avait annoncé vouloir redécouper le Wittelsbach après en avoir fait l'achat. Ses plans pour le diamant rose ne sont pas connus, mais Sotheby's a indiqué que la pierre possédait une faille invisible à l'œil nu et que le diamant pourrait devenir sans défaut s'il était taillé à nouveau[5]. Ce défaut, qui peut d'ailleurs être attribué à un dommage postérieur au taillage de la pierre[6], ferait passer la pureté du diamant à l'indice VVS1, voire IF.

Références[modifier | modifier le code]

Autres diamants roses célèbres[modifier | modifier le code]