Gog (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gog
Image illustrative de l’article Gog (roman)

Auteur Giovanni Papini
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Genre Roman
Version originale
Langue Italien
Éditeur Vallecchi
Lieu de parution Florence
Date de parution 1931
Version française
Traducteur René Patris
Éditeur Flammarion
Lieu de parution Paris
Date de parution 1932
Nombre de pages 319
Chronologie

Gog est un roman italien de Giovanni Papini publié en 1931.

Il a reçu le Prix Nocturne en 2006.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'incipit évoque la rencontre entre Gog et le narrateur dans un asile. Gog en apprend très peu sur lui au narrateur, mais lui confie ce qu'il reste de son journal intime. Le reste de l'ouvrage est composé de courts extraits du journal de Gog.

Gog est un personnage immensément riche. Dans ses écrits, il donne sa vision amère et mercantile du monde et de ses contemporains. Sa fortune lui permet de rencontrer Henry Ford, Albert Einstein, Gandhi, Freud, Lénine, Édison, H. G. Wells, George Bernard Shaw, James George Frazer, Knut Hamsun

Publication[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. notice BnF n°FRBNF31056651