Giovanni Gallini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Giovanni Gallini
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Lady Elizabeth Bertie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Maître
Distinction
Mémorial à l'église St Peter et St Paul, Yattendon, Berkshire.

Giovanni Andrea Battista Gallini (né à Florence le et mort à Londres le ) est un danseur, maître à danser et chorégraphe italien qui fit principalement carrière en Grande-Bretagne.

Formé à Paris par Marcel, il se produit à l'Académie royale de musique jusqu'en 1754, puis paraît au Covent Garden Theatre de Londres en 1757, dans The Judgment of Pâris. Nommé « directeur des danses » en 1758, il publie A Treatise on the Art of Dancing en 1762, largement inspiré de La Danse ancienne et moderne de Cahusac, et Critical Observations on the Art of Dancing en 1770.

Il est anobli en Sir John Gallini par son mariage avec la fille du comte d’Abingdon en 1763 et fait chevalier de l’ordre de l’Éperon d’or par le pape Pie VI en 1788.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A Treatise on the Art of Dancing, Londres, R. & J. Dodsley, T. Becket, W. Nicholl, 1762. Réimpression New York, Broude Brothers, 1967 (lire en ligne).
  • Critical Observations on the Art of Dancing, to Which is Added a Collection of Cotillons or French Dances, Londres, R. Dodsley, T. Becket, P.A. De Hondt, J. Dixwell, 1770.

Liens externes[modifier | modifier le code]