Giannina Arangi-Lombardi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Giannina Arangi-Lombardi
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italienne ( - ), Italienne ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Tessiture
Genre artistique

Giannina Arangi-Lombardi (née le à Marigliano, dans la province de Naples, et morte le à Milan) était une soprano italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arangi-Lombardi étudie à Naples avec Beniamino Carelli, et débute à Rome en 1920, comme mezzo-soprano dont elle chante le répertoire pendant trois ans, puis entreprend de nouvelles études avec Adelina Stehle et Tina Poli-Randaccio, et reprend sa carrière comme soprano.

Elle chante alors à La Scala de Milan de 1924 à 1930, début en Elena dans Mefistofele, puis tous les grands rôles de soprano dramatique (La Vestale, Norma, Lucrezia, Aida, Gioconda, etc), puis crée en Italie le rôle d'Ariane dans Ariadne auf Naxos de Richard Strauss.

Elle chante dans la plupart des grands théâtres d'Europe et d'Amérique du Sud, et est choisie par Nellie Melba pour sa tournée d'adieux en Australie en 1928.

Elle se retire en pleine gloire et enseigne au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan de 1938 à 1947, puis à Ankara jusqu'à la veille de sa mort, parmi ses élèves Leyla Gencer.

Arangi-Lombardi appliqua une technique de bel canto à une grande et belle voix, de façon rare à son époque, où le vérisme dominait.

Elle a laissé quelques enregistrements, notamment des intégrales de Aida et La Gioconda.

Sources[modifier | modifier le code]