Ghaleb Majadleh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant israélien
Cet article est une ébauche concernant un homme politique israélien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ghaleb Majadleh
Raleb Majadele. April 2008.jpg

Ghaleb Majadleh

Fonctions
Membre de la Knesset
-
Membre de la Knesset
-
Ministre sans portefeuille d'Israël (d)
-
Membre de la Knesset
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Lieu de travail
Activités
Autres informations
Parti politique

Ghaleb Majadleh (en hébreu : ראלב מג'אדלה, en arabe : غالب مجادلة) est un homme politique israélien, né le 5 avril 1953 à Baka al-Gharbia. Il est membre du parti travailliste et député à la Knesset depuis 2004. C'est le premier Arabe à être membre d'un gouvernement israélien.

Le 10 janvier 2007, Amir Peretz déclara son intention de le nommer ministre de la Science, de la Culture et du Sport. Le 28 janvier 2007, la Knesset a voté sa nomination à un ministère sans portefeuille. Au mois de mars suivant, il a finalement obtenu le ministère de la Science, de la Culture et du Sport.

Quand il a été nommé ministre, Ghaleb Majadleh a refusé de chanter la Hatikvah. Dans la polémique qui a suivi, le journal Haaretz a publié une mise en cause des paroles de l'hymne qui devrait, selon Bradley Burston, pouvoir être chanté par tous les citoyens israéliens : « Israël a besoin d'un nouvel hymne, un hymne que les Arabes puissent chanter »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bradley Burston, Israel needs a new anthem, one that Arabs can sing, article d'Haaretz, 19 mars 2007 : [1]