Gestion de la perception

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’économie
Cet article est une ébauche concernant l’économie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La gestion de la perception (plus connue sous le vocable anglais perception management) est, selon le département de la Défense des États-Unis (Department of Defense), une technique qui « recouvre les actions consistant à fournir et/ou à camoufler une information sélectionnée et des indices à des audiences étrangères de façon à influencer leurs émotions, leurs motivations et leurs raisonnements objectifs »[1].

Cette doctrine militaire a été inventée par l'armée américaine. Elle est enseignée aux étudiants des écoles militaires américaines, mais aussi à ceux qui se destinent au renseignement extérieur et intérieur (CIA et FBI) ou à la diplomatie.

Cette doctrine a été identifiée en France par Yves-Michel Marti (cabinet Egideria spécialisé en intelligence économique)[2] et Christian Harbulot, directeur de l'École de guerre économique[1], qui parle à ce sujet d'une « démarche souterraine »[3].

Les points suivants font partie de la stratégie de gestion de la perception :

  • Préparation — Avoir un but bien défini et savoir quels résultats idéaux vous voulez obtenir des gens.
  • Crédibilité — Assurez vous que votre information est consistante, argumentée. Utiliser les attentes, ou les préjugés pour augmenter votre crédibilité.
  • Support à multiples directions — Ayez de multiples arguments et des faits fabriqués pour renforcer votre information.
  • Contrôle centralisé — tel un ministère de la propagande ou un bureau dédié.
  • Sécurité — La nature de la campagne de tromperie n’est connue que de quelques-uns
  • Adaptation — La campagne de tromperie s’adapte et change à chaque fois que nécessaire avec le temps.
  • Coordination — L’organisation, ou le ministère de la propagande est organisé selon un modèle hiérarchique afin de maintenir un apport consistant et une bonne synchronisation à la diffusion de l’information.
  • Dissimulation --- Toute information contredisant la version officielle doit être détruite.
  • Déclarations mensongères --- Fabriquer la vérité.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]