Loganiaceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La famille des Loganiacées regroupe des plantes dicotylédones.

Ce sont des plantes herbacées, des arbustes, des lianes ou des arbres des régions tempérées à tropicales, que l'on retrouve surtout dans l'hémisphère sud. Leurs feuilles sont généralement opposées, simples, entières ou lobées. Leurs fleurs sont généralement bisexuées.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient du genre type Logania, nommé en hommage à l'homme d'état et naturaliste irlando-américain James Logan (1674-1751). À 25 ans, en 1699, il s’installe dans la colonie de Pennsylvanie (une des treize Colonies de l’empire britannique) où il eut une carrière prestigieuse[1].

Il fut en effet secrétaire de William Penn (le fondateur de la ville de Philadelphie), tuteur du botaniste américain John Bartram (1699-1777) « le plus grand botaniste du monde » selon Linné et de Benjamin Franklin (1706-1790)[1] homme politique, écrivain et naturaliste américain. Enfin, en 1720, James Logan fut maire de la ville de Philadelphie (première capitale des États-Unis).

Classification[modifier | modifier le code]

Selon la classification classique, la famille des Loganiaceae contient plus de 500 espèces réparties en une trentaine de genres.

La classification phylogénétique APG (1998), la classification phylogénétique APG II (2003) et la classification phylogénétique APG III (2009) en a modifié la composition et cette famille comprend maintenant un peu plus de 400 espèces réparties en 13 à 14 genres.

Quelques plantes classiquement assignées dans cette famille sont maintenant placées dans les Gelsemiacées, Gentianacées et Scrofulariacées.

La classification phylogénétique APG IV (2016) déplace le genre Sanango (en) des Loganiaceae vers les Gesneriaceae (Lamiales).

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Classifications récentes[modifier | modifier le code]

Selon Angiosperm Phylogeny Website (12 nov. 2015)[2] :

Selon NCBI (12 nov. 2015)[3] :

Selon DELTA Angio (12 nov. 2015)[4] :

Classifications anciennes[modifier | modifier le code]

Selon ITIS (6 Jul 2010)[5] (suivant majoritairement la classification classique de Cronquist (1981)):

Selon [réf. nécessaire] :

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (6 Jul 2010)[6] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :