Georges Foveau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Georges Foveau, né le à Marseille, est un écrivain français[1], actif dans le domaine du fantastique, de la science-fiction, de la littérature pour la jeunesse, du polar, du roman noir, du roman, de la nouvelle[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Série Chroniques de l'Empire[modifier | modifier le code]

  1. La Marche du nord, éditions Terre de Brume, 2000[3], Folio SF, no 256 2006[4].
  2. Un port au sud, éditions Terre de Brume, 2002[5], Folio SF, no 256, 2006[4].
  3. Les Falaises de l'ouest, éditions Terre de Brume, 2003[6], Folio SF, no 257, 2006 [7] — Prix Europe 2003[8].
  4. Les Mines de l'est, éditions Terre de Brume, 2004[9], Folio SF, no 257, 2006[7].
  5. L’Enfant sorcier de Ssinahan, Folio SF, no 373, 2010[10].

Série Une enquête d'Albert Leminot[modifier | modifier le code]

  • Mystère chinois au Panier, éditions Rouge safran, 2000[11] — Lutin d'or, 2003[8].
  • Le Mystère de la cabre d'or, éditions Rouge safran, 2001[12].
  • Myster Circus à Avignon, éditions Rouge safran, 2001[13].
  • Un Indien en Camargue, éditions Rouge safran, collection « Poivre », no  4, 2002[14].
  • La Nuit des quais, éditions Rouge safran, collection « Poivre », no  5, 2002[12].
  • Fureurs noires, éditions Rouge safran, collection « Poivre noir », no 1, 2004[15].
  • Drôle de cirque au festival, éditions Rouge safran, collection « Poivre », 2012[16]
  • Magies noires, éditions Rouge safran, collection « Poivre », 2016[17].

Romans indépendants[modifier | modifier le code]

  • Aux rails magiques, La Vie du rail, collection « Rail Noir », no 15, 2006[8]
  • Le Cratère d'Artémis, L'Écailler, collection « Poches », no 19, 2002[18].
  • Les Jardins de Perséphone, L'Écailler, collection « Poches », no 35, 2004[19].

Autres[modifier | modifier le code]

  • Chasseur en images, visions d'un monde, Harmattan, 1996
  • Les Fromages fermiers en Provence et dans les Alpes du sud suivis de recettes originales de nos grands chefs, Éditions Alain Barthélemy, 1998

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]