George Frederick Stout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stout (homonymie).
George Frederick Stout
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à South ShieldsVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
à SydneyVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfants Alan Stout (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession Psychologue, philosophe et professeur d'université (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université d'Oxford, université de Cambridge, université d'Aberdeen et université de St AndrewsVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Membre de la British Academy (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

George Frederick Stout (G. F. Stout) (1860 – 1944) est un philosophe et psychologue anglais influent[1]. Il est né à South Shields, puis il étudie la philosophie et la psychologie à l'université de Cambridge où il enseigne par la suite.

Stout est l'éditeur du journal intitulé Mind, de 1891 à 1920, journal avant-gardiste concernant la psychologie. Il est également président de l'Aristotelian Society de 1899 à 1904. Parmi ses étudiants notables on compte George Edward Moore et Bertrand Russell. Stout a également donné des conférences à l'université d'Aberdeen, à celle d'Oxford, et à celle de St. Andrews. Il a également participé aux Gifford Lectures.

George Frederick Stout meurt en 1944, en Australie.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Analytic Psychology (1886)
  • Manual of Psychology (2 volumes, 1898-1899)
  • Studies in Philosophy and Psychology (1930)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie sur le site de The British Library, consultable en ligne.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]