Geno Kirov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Geno Kirov
BASA 138K-1-102-9 Geno Kirov.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
Suhindol (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Geno Kirov (en bulgare Гено Киров) (Kotel, Soukhindol, ) est un acteur bulgare, représentant de la première génération de comédiens bulgares professionnels. Il est considéré comme l'un des fondateurs de la récitation rythmée (художествената рецитация) en Bulgarie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il termine le lycée à Sliven et en 1884 il travaille brièvement comme enseignant dans sa ville natale.

En 1890, il est comédien dans la troupe de l'opéra-théâtre de Sofia. En 1895, il reçoit une bourse pour une formation en art dramatique au Théâtre Maly de Moscou, où il est l'élève d'Alexandre Lenski (ru).

En 1899, il fait ses débuts au théâtre Rire et Larmes de Sofia avec le rôle du tsar Ivan le Terrible dans la pièce d'Alexandre Ostrovski Vassilissa Melentieva. À partir de 1904 et jusqu'à la fin de sa vie, il joue sur la scène du théâtre national de Sofia (en), où il compte avec sa femme Vera Ignatievna parmi les plus figures théâtrales les plus importantes dans les années 1920 et 1930.

Rôles les plus célèbres[modifier | modifier le code]

Sur la scène du théâtre national de Sofia, il met en scène L'Avare de Molière, Scrupules d'Octave Mirbeau, Le Miracle de saint Antoine de Maurice Maeterlinck, Madame Sans Gêne de Victorien Sardou, Belle-mère d'Anton Strachimirov, entre autres.

En plus de son métier de comédien, Kirov a traduit des pièces classiques russes et a été critique et pédagogue de théâtre. Il est l'auteur d'une méthode en quatre parties pour les acteurs (1907-1926).

Des rues à Sofia et à Kotel portent son nom.

Sources[modifier | modifier le code]