Garrett A. Morgan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Garrett A. Morgan
Morgan5.jpg
Garrett Augustus Morgan.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Claysville (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
ClevelandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Alpha Phi Alpha
Franc-maçonnerie Prince Hall (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Garrett Augustus Morgan né le et décédé le à Cleveland, est le créateur d'un prototype de masque a gaz, breveté en 1914, nommé Safety Hood and Smoke Protector[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Garrett A. Morgan naît le 4 mars 1877 à Paris, Kentucky. Il est le septième d'une famille de 11 enfants. Son éducation scolaire s'achève à l'âge de 14 ans ; moment où il quitte la maison et se déplace un peu. Il finit par se retrouver à Cleveland.
En 1901, Garret A. Morgan ouvre une boutique de vente et de réparation de machines à coudre où il crée sa première invention : un fermoir à sangle pour machines à coudre, qu'il vend pour 150 Dollars.

En 1909, dans son atelier de confection de vêtements Garret A. Morgan réalise Crème de Raffinage pour cheveux.

Safety Hood and Smoke Protector[modifier | modifier le code]

En 1912, il crée le Safety Hood and Smoke Protector[2] et dépose un brevet en 1914. Son système, simple, comportait un morceau de coton avec deux tuyaux qui pendaient et récoltaient l'air près du sol. Des éponges mouillées étaient insérées près de la sortie des tuyaux pour augmenter la qualité de l'air. Le premier prototype de masque a gaz a été inventé par Alexander von Humboldt en 1799.

En 1914, Garret A. Morgan remporte la médaille d'or du First Grand Prize à la International Exposition of Safety and Sanitation (Exposition Internationale de la Sécurité et de la Santé publique) pour son masque à gaz.

1916 donne, à Garret A. Morgan, l'occasion de faire la démonstration de son masque à gaz. Il porte secours à de nombreux hommes bloqués sous le lac Érié, lors d'une explosion dans un tunnel à Cleveland.

La ville de Cleveland, Ohio, lui décerne une médaille d'or pour ses efforts héroïques.

Le masque de Garret A. Morgan servira également, lors de la Première Guerre mondiale, à protéger les soldats des vapeurs de gaz chloré.

Signal d'arrêt automatique[modifier | modifier le code]

En 1923, Morgan invente un signal d'arrêt automatique pour aider à la circulation des piétons et des véhicules. Il en vend les droits à la "General Electric" pour 40 000 Dollars.
Mais le premier prototype de signal d'arrêt automatique est inventé par Léon Foenquinos 3 ans auparavant, et qui est le modèle toujours utilisé de nos jours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mary Bellis, « Garrett Morgan: Inventor of the Gas Mask and Traffic Signal », ThoughtCo,‎ (lire en ligne)
  2. « It's Time You Learn about Inventor Garrett Morgan », sur About.com Money (consulté le 12 mai 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]