Garmul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Garmul (Gasmulem en latin) est un chef berbère de la seconde moitié du VIe siècle.

Garmul, prince amazigh né au plus tard dans les années 530, se soumet d'abord aux Byzantins, conquérants du royaume vandale en 533/34 et nouveaux maîtres de l'Afrique du Nord, avant de se rebeller contre eux et d'entrer en résistance après les divers succès des révoltes berbères, commencées notamment avec le chef Antalas dans les années 530/40. Garmul parvient même à fonder un royaume indépendant au début des années 550 avec la cité de Altava comme capitale (située aujourd'hui à Tlemcen, en actuelle Algérie).

Sous le règne de l'empereur byzantin Justin II (565/78), le rex (roi en latin) Garmul parvient à battre et à tuer successivement 3 généraux byzantins de la Tingitane.

Il est finalement battu par le général byzantin Gennadius, et meurt au combat (578).

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]