Gare de Calais-Maritime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Gare de Calais-Ville.
Calais-Maritime
Image illustrative de l'article Gare de Calais-Maritime
Gare de Calais-Maritime à la fin du XIXe siècle
Localisation
Pays France
Commune Calais
Coordonnées géographiques 50° 57′ 57″ nord, 1° 51′ 10″ est
Caractéristiques
Ligne(s) Ligne de Boulogne-Ville à Calais-Maritime
Altitude 6 m
Historique
Mise en service 19 août 1849
Fermeture 21 janvier 1995
Architecte Sidney Dunnett

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Calais-Maritime

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Calais-Maritime

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Calais-Maritime

La gare de Calais-Maritime est une ancienne gare ferroviaire française, terminus de la ligne de Boulogne-Ville à Calais-Maritime. Elle était située sur l'emprise du port de Calais.

Elle est mise en service en 1849 par la Compagnie des chemins de fer du Nord. Elle est fermée en 1995 par la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), la gare de Calais-Ville redevint le terminus voyageurs de la ligne.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 6 mètres d'altitude, la gare de Calais-maritime était située au point kilométrique (PK) 297,282 de la ligne de Boulogne-Ville à Calais-Maritime entre la gare de Calais-Ville et le heurtoir de fin de ligne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Première gare 1849[modifier | modifier le code]

La gare maritime « du Paradis » est mise en service le 19 août 1849[1] par la Compagnie des chemins de fer du Nord (Nord), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la gare et le prolongement de la ligne jusqu'au bassin du Paradis. Le bâtiment, en bois, disposait notamment : d'espaces d'attentes pour les voyageurs, d'un buffet, d'un hall rectangulaire de 100 m par 20 m et de bureaux[2]. Cette « première gare maritime de France » est inaugurée le lendemain 20 août[3].

Deuxième gare 1889[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site calais-port.fr service archives : Le Port de Calais à travers les âges, par V. Le Mignon et J.F. Frenoy, janvier 2000 (consulté le 14 février 2014).
  2. Site Calais.fr : La gare maritime (consulté le 14 février 2014).
  3. Jean Falaize, Henri Girod-Eymery, À travers les chemins de fer : de l'origine à nos jours, Denoël, 1948, p. 386 extrait (consulté le 14 février 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]