Gardy Ruder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ruder.
image illustrant  une femme de lettres image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant une femme de lettres allemande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (janvier 2008).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Gardy Ruder]] dans les articles relatifs au sujet.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article biographique nécessite des références supplémentaires pour vérification (mars 2017).

Améliorez cet article en ajoutant des sources sûres. Toute information controversée sans source ou d'une source de mauvaise qualité à propos d'une personne vivante doit être supprimée immédiatement, en particulier si celle-ci est potentiellement diffamatoire. Pour une aide complémentaire consultez également Wikipédia:Notoriété des personnes.

Gardy Ruder
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activité

Gardy-Käthe Ruder (née en 1954 à Lahr/Schwarzwald) est une enseignante du Bade-Wurtemberg, qui s’engage pour la mémoire des victimes du national-socialisme. Elle exerce sa profession jusqu'en 1977, puis arrête en raison des brimades quotidiennes qu’elle subissait.

Depuis 1999 elle écrit des articles pour la presse locale. Malgré la résistance durable de sa ville natale (Lahr) – elle soutient le projet ‘Stolpersteine’ (~pierre qui fait trébucher) de l’artiste Gunter Demnig de Cologne.

Elle a découvert que la profession d’écrivain est un moyen de révéler le refoulement de l’histoire contemporaine allemande.