Game (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Game.

GAME FRANCE

Création 1992
Dates clés 2001 : Acquisition par le groupe GAME
2005 : Rachat du réseau ADDON
2007 : Rachat des magasins MAXILIVRES
Disparition Fin janvier 2013
Slogan Jouez, Revendez, Économisez !
Siège social Drapeau de France Saint-Denis (France)
Activité Distribution de jeux vidéo
Produits Jeux vidéo, Blu-ray
Effectif 954 (2010)
Site web www.game.fr
Chiffre d’affaires 196 183 600 € (2011)
en diminution -8,71 %
Résultat net -3 667 300 € (2011)
Un magasin Game à Strasbourg

GAME (anciennement SCORE-GAMES puis Score Game) était une entreprise de ventes de jeux vidéo et films neuf ou occasion.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancienne carte de fidélité Score Game

En 1992, Création de la société SCORE-GAMES est créée avec l’ouverture d’un premier magasin à Paris, rue des Écoles.

En 1996, le magasin de Saint-Lazare ouvre, il est me premier magasin de l’enseigne en termes de surface et de chiffre d’affaires.

En 2001, SCORE-GAMES est acquit par le groupe GAME, leader européen du jeu vidéo. La société compte alors 37 magasins, qui font l’objet d’un « relooking » progressif pour une rénovation totale de l’ensemble du réseau[1]. En 2002, un premier magasin aux normes du nouveau concept ouvre au centre commercial de Carré Sénart (77). En 2003 : 58 magasins et le logo passent SCORE-GAMES à Score GAME.

En 2004, 9 nouveaux magasins ouvrent En2005, 15 nouvelles ouvertures sont réalisées. La même année le réseau ADDON est acquit, il comprenait 20 magasins, dont 10 franchisés.

En 2007, 8 nouveaux magasins sont ouverts. Les magasins MAXILIVRES sont acquit, ils avaient 158 magasins. En 2008, l'entreprise possède plus de 180 magasins. Son enseigne passe de Score GAME à GAME.

En 2011, la maison mère basée en Angleterre accuse des pertes record d'un montant de 43,2 millions de livres. En 2012, les difficultés pour la maison mère en Angleterre sont croissantes avec la fermeture en mars de 35 magasins[2]. L'ensemble du groupe international est racheté par OpCapita, qui n'est pas intéressé à reprendre la filiale française, Game France, qui devient autonome et de ce fait, est mise en grande difficulté. Le 13 août, 15 magasins en France sont fermés[3], puis Game France est mis le 4 septembre en redressement judiciaire[4]. L'entreprise emploie alors 958 personnes dans 191 magasins en France.

En 2013, les magasins ont définitivement fermé leurs portes le [5] pour cause de liquidation judiciaire[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Interview : Game France, le nouveau visage de Score Game »
  2. « Le groupe GAME ferme 35 boutiques en Angleterre », sur gameblog.fr,‎ 9 mars 2012 (consulté le 26 septembre 2012)
  3. « GAME : 15 boutiques ferment en France », sur gameblog.fr,‎ 13 août 2012 (consulté le 26 septembre 2012)
  4. « Jeux: Game en redressement judiciaire », sur Le Figaro,‎ 4 septembre 2012 (consulté le 26 septembre 2012)
  5. http://www.game.fr/ Votre magasin GAME va fermer ses portes au plus tard le 19 janvier prochain.
  6. Clap de fin pour l’enseigne Game et ses jeux vidéo. L'Humanité 17 janvier 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]