Galenbeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Galenbeck
Galenbeck
Galenbeck
Vue de l'église de Galenbeck
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Mecklenburg-Western Pomerania.svg Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement du Plateau des lacs mecklembourgeois
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Peter Koßmehl
Code postal 17099
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
13 0 71 037
Indicatif téléphonique 039607
Immatriculation MST
Démographie
Population 1 243 hab. (31/12/2010)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 38′ 00″ nord, 13° 40′ 00″ est
Altitude 15 m
Superficie 9 356 ha = 93,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Galenbeck

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Galenbeck
Liens
Site web www.friedland-mecklenburg.de/

Galenbeck est une commune rurale allemande située à l'est de l'arrondissement du Plateau des lacs mecklembourgeois dans le Land du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale et le canton de Friedland. Sa population était de 1 243 habitants au 31 décembre 2010.

Géographie[modifier | modifier le code]

La partie nord-est de la commune comprend le lac de Galenbeck et s'étend dans la grande prairie de Friedland. Issue de la fusion en 2003 des communes de Kotelow, Schwichtenberg et Wittenbom, la commune de Galenbeck comprend, en plus de ses trois villages, les villages suivants: Friedrichsdorf, Galenbeck, Klockow, Lübbersdorf, Rohrkrug et Sandhagen.

Historique[modifier | modifier le code]

Façade du manoir de Galenbeck
Ruines d'une tour de l'ancien château fort de Galenbeck

Blücher, qui était à l'époque cornette pour l'armée suédoise, a été mis aux arrêts par les Prussiens au manoir de Galenbeck en août 1760, après la bataille de Kavelpaß, et a finalement signé son engagement dans l'armée prussienne.

  • Friedrichshof est un hameau le long d'une grand-rue avec quelques fermes. Son manoir n'existe plus.
  • Galenbeck : ce village a été mentionné pour la première fois par écrit en 1277. Le château fort de la famille von Rieben s'y trouvait. Elle a fait bâtir sur ses ruines un petit manoir à colombages en 1712. L'église du village date du XIVe siècle.
  • Klockow : ce village a été mentionné pour la première fois en 1288. Le manoir de Klockow est en possession de la puissante famille von Oertzen à partir du XVIIe siècle. August von Oertzen (1777-1837) était ministre d'État du grand-duché de Mecklembourg-Strelitz. Le manoir est vendu en 1838 à la famille von Bülow. Les frères Carl et Louis von Bülow, après la mort de leurs parents, font reconstruire le manoir en style néogothique par Friedrich Wilhelm Buttel en 1853.
  • Kotelow : ce village a été mentionné sous le nom de Coytlowe en 1382 dans un document officiel, mais son église gothique existait déjà depuis longtemps. Le village est également connu pour son pavillon de chasse baroque construit en 1733. Il a été restauré en 2008 et sert aujourd'hui d'hôtel. Des concerts du festival de musique du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale s'y tiennent régulièrement chaque été.
  • Lübbersdorf : ce village est connu pour son château devenu aujourd'hui une maison de retraite. C'était jusqu'en 1927, date où il a été vendu à la Croix-Rouge, le domaine d'une branche de la famille von Oertzen.
  • Rohrkrug : ce petit hameau a été formé au début du XXe siècle sur la route de Friedland à Strasbourg-en-Uckermark.
  • Sandhagen : ce petit village se trouve depuis le XIIIe siècle au bord du lac de Putzar
  • Schwichtenberg : cet ancien domaine seigneurial, situé entre le lac de Putzar, le lac de Galenbeck et le lac de Lübkow, appartenait à l'époque des Croisades à l'église Sainte-Marie de Friedland, puis après la Réforme à la ville de Friedland. Le village a été entièrement reconstruit après un incendie au XVIIIe siècle selon un plan régulier à angles droits. Il comprend aujourd'hui environ 350 habitants.
  • Wittenborn : ce petit village a été mentionné par écrit en 1337. Son église date du début du XVe siècle.

Illustrations[modifier | modifier le code]