Frigyes Bán

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans le nom hongrois Bán Frigyes, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Frigyes Bán, où le prénom précède le nom.
Frigyes Bán
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
BudapestVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Activités
Conjoint
Éva Vass (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
BánFrigyes Róna171.jpg
plaque commémorative
Bán Frigyes sírja.jpg
Vue de la sépulture.

Frigyes Bán (né le à Kassa (aujourd'hui Košice, en Slovaquie) en Autriche-Hongrie et mort le (à 67 ans) à Budapest) est un réalisateur hongrois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1939 : Mátyás rendet csinál (Matyas redresseur de torts)
  • 1940 : Zavaros éjszaka (une nuit confuse)
  • 1940 : Háry János
  • 1940 : Egy éjszaka Erdélyben (une nuit en Transylvanie)
  • 1941 : Az utolsó dal (la dernière chanson)
  • 1941 : Kadétszerelem (un amour de cadet)
  • 1942 : Az éjszaka lánya (la fille de la nuit)
  • 1942 : Az 5-ös számú őrház (le pavillon nº 5)
  • 1942 : Csalódás (déception)
  • 1943 : Legény a gáton (un homme à poigne)
  • 1943 : Éjjeli zene (sérénade)
  • 1943 : Tengerparti randevú (rendez-vous au bord de la mer)
  • 1944 : A három galamb (les trois pigeons)
  • 1944 : Azért is maradok (je resterai quand même)
  • 1947 : Mezei próféta (un prophète des champs)
  • 1948 : Talpalatnyi föld (un lopin de terre)
  • 1949 : Úri muri (ces messieurs font la bombe)
  • 1950 : Felszabadult föld (terre libérée)
  • 1951 : Tűzkeresztség (baptême du feu)
  • 1952 : Semmelweis
  • 1952 : Első fecskék (les premières hirondelles)
  • 1953 : Rákóczi hadnagya (le lieutenant de Rakoczi)
  • 1956 : A császár parancsára [sur l'ordre de l'empereur] (flammes éteintes)
  • 1957 : Csendes otthon (un foyer tranquille)
  • 1957 : Csigalépcső (entre deux femmes)
  • 1958 : Szent Péter esernyője (le parapluie de saint Pierre)
  • 1959 : Szegény gazdagok [pauvres riches] (fatia negra)
  • 1960 : Rangon alul [au-dessous de son rang] (un mari pour Suzy)
  • 1961 : Felmegyek a miniszterhez (je m'adresse au ministre)
  • 1961 : Napfény a jégen [lumière du soleil sur la glace] (parade sur la glace)
  • 1964 : A pénzcsináló (le faux-monnayeur)
  • 1966 : Büdös víz [eau fétide] (l'eau miraculeuse)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Tulard dictionnaire du cinéma: les réalisateurs Bouquins/Laffont 1995 p.56

Liens externes[modifier | modifier le code]