Fricatisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En phonétique, la fricatisation est le processus au terme duquel le mode d'articulation d'un phone se rapproche de celui d'une consonne fricative.

Exemples[modifier | modifier le code]

On observe en romanistique un grand nombre de cas de fricatisations lors du passage du latin aux langues romanes moderne. Un cas typique est celui de c devant e ou i[1] :

  • Latin : procedere (/ke/), occlusif
  • Français : >proder (/se/), fricatif
  • Portugais : > proceder (/sɐ/), fricatif
  • Espagnol : >proceder (/θe/ ou /se/), fricatif
  • Catalan et occitan : >procedir (/sə/ ou /se/), fricatif
  • Italien : >procedere (/t͡ʃe/), affriqué
  • Roumain : >proceda (/t͡ʃe/), affriqué

Dans chaque cas, l'occlusive /k/ s'est fricatisée, en une fricative ou en une affriquée, une consonne dont le mode d'articulation est d'abord occlusif, puis fricatif.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Bec, Manuel pratique de philologie romane, t. 1, Paris, Picard, coll. « Connaissance des langues », , 568 p., p. 145-146