Romanistique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La romanistique ou philologie romane est une branche de la philologie spécialisée dans l'étude des langues romanes, c'est-à-dire des langues provenant directement du latin vulgaire, et des cultures qui lui sont associées. Elle se divise en deux disciplines distinctes, la linguistique et la littérature des langues romanes, auxquelles s'est adjointe au XXe siècle la didactique des langues. Ses spécialistes sont appelés romanistes ou romanisants.

Les chaires, sections ou départements de philologie romane correspondent souvent aux départements universitaires d'études françaises[1]. Les études d'autres langues romanes peuvent avoir pris leur autonomie en leur sein ou leur totale indépendance :

Les termes de philologie romane et romanistique ne sont plus usités couramment dans les universités françaises (ni dans le nom des structures, ni dans les intitulés des diplômes[2]), mais restent d'un usage habituel dans d'autres pays, notamment la Belgique ou la Suisse et la majorité des pays d'Europe centrale et d'Europe orientale.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il n'existe pas en français de terme spécifique pour les études françaises
  2. Dans les universités françaises, les structures et diplômes s'intitulent lettres modernes, français langue étrangère, études espagnoles, études italiennes, études portugaises, etc. Au sein du Conseil national des universités français, les spécialistes de philologie romane se retrouvent dans différentes sections, notamment :
    • section 07 - sciences du langage : linguistique et phonétique générales
    • section 08 - langues et littératures anciennes
    • section 09 - langue et littérature françaises
    • section 10 - littératures comparées
    • section 14 - langues et littératures romanes : espagnol, italien, portugais, autres langues romanes
    • section 70 - sciences de l'éducation
    • section 73 - cultures et langues régionales.

Sur les autres projets Wikimedia :