Freddy Loix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Freddy Loix
Description de l'image Freddy loix Ypres 2015.jpg.
Biographie
Date de naissance 10 novembre 1970
Lieu de naissance Tongres
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Carrière
Années d'activité 1993 - 2016
Équipe Toyota, Mitsubishi, Hyundai, Peugeot, Skoda, VW, Fiat

Statistiques
Nombre de courses 86
Podiums 4

Freddy Loix à Monte-Carlo, en 2004
Freddy Loix au Rallye Monte-Carlo 2011.
Freddy Loix au Rallye du Limousin 2012
La 207 S2000 du Rallye du Limousin 2012

Freddy Loix est un pilote de rallye belge, né le 10 novembre 1970 à Tongres.

Biographie[modifier | modifier le code]

C’est en 1989 en karting que Freddy Loix commence sa carrière en sport automobile. Après avoir décroché un titre régional ainsi que plusieurs places d’honneur nationales, il décide de se tourner vers le rally. On remarque aussitôt son incroyable style de pilotage : toujours à la recherche de grip et de la trajectoire idéale pour négocier les virages successifs. Il commence sa carrière en 1990 en Lancia Delta, avant de rouler deux ans sur Mitsubishi Galant VR-4 de chez Guy Colsoul. En 1993, il est approché par le cigarettier Marlboro pour rouler trois ans au volant d'une Opel Astra GSi en championnat de Belgique et en championnat du monde. Il enchaîne les victoires les années suivantes et remporte un titre de champion du monde (F2) lors du Rally San Remo. À partir de 1996, il rejoint les rangs de Toyota pour 3 ans, soutenu par l'importateur belge de Toyota et Marlboro. Disputant partiellement le championnat du monde, en plus de quelques manches du championnat de Belgique, il terminera sur le podium du rallye du Portugal en 1996, 1997, 1998 et du rallye de Catalogne en 1998, roulant au volant d'une Celica GT-Four, puis d'une Corolla WRC. En 1999 il rejoint l'équipe officielle Mitsubishi, au sein de laquelle il passera 3 saisons en demi-teinte, n'obtenant pour meilleurs résultats que quelque 4e places alors que son équipier Tommi Mäkinen remporte un titre mondial et plusieurs victoires dans la même période. En 2002, il passe chez Hyundai où son meilleur résultat sera une 6e place. Il passera moins de 2 saisons dans cette équipe, à la suite du retrait du constructeur avant la fin de 2003. Entre la fin 2003 et 2004, il roule pour Peugeot avec comme meilleur résultat une 5e place sur 6 manches du championnat du monde. Il quitte le championnat du monde à la fin de cette année.

Freddy compte de nombreux succès en Belgique, ayant d ailleurs remporté 4 fois le titre national. Il a remporté 11 fois (record) le rallye d'Ypres entre 1996 et 2016. Au volant d'une Peugeot 206 WRC, il a remporté le rallye du Condroz 2003, le rallye de l'Eifel 2004 (Allemagne), et le rally van Haspengouw 2005. Il fut le premier pilote à piloter une Volkswagen Polo S2000 en Europe, c'était à l'occasion du rallye du Condroz 2006 en tant que voiture ouvreuse. Pour l'occasion il était co-piloté par BuysmanS Robin. Son copilote fut Sven Smeets de 1995 à 2004.

Depuis 2006, Freddy Loix court en IRC. Au volant de la VW Polo S2000 (1 victoire au Tac Rally), de la Fiat Abarth Grande Punto S2000 et de la Peugeot 207 S2000 il écume les routes des différents rallyes et terminé même vice-champion IRC 2008 sur une Peugeot 207 S2000 de l'équipe Kronos Racing.

Les années 2010 et 2011, pour un programme mixte IRC et Belgique, Freddy Loix associé à Frederic Miclotte s'aligne au volant d'une Skoda Fabia S2000 signant pas moins de 7 victoires (6 avec Miclotte et une avec Moreels Evelyn) ainsi que 4 secondes places et 3 3e places.

En 2012, il dispose d'un programme mixte entre la Belgique et la France. Effectivement, Freddy s'aligne au départ du Championnat de France au sein du team 2C Compétition. Il est co-piloté par Lara Vanneste et disposera d'une Peugeot 207 S2000 et d'une Peugeot 307 WRC (1 victoire au Rally van Staden) lorsque son coéquipier, Stéphane Sarrazin ne pourra être présent du fait de son programme en endurance. À côté du championnat de France, Freddy roule également aux Legend Boucles de Spa sur une Skoda 130R (abandon) ainsi que 4 autres rallyes en Belgique (TAC Rally : 3e, Geko Rally van Wervik : Abandon, Belgium Geko Ypres Rally ; 2e et le Rally Van staden; VICTOIRE).

En 2013, il prend part au championnat de Belgique au volant d'une Ford Focus WRC du team 2C Competition. Il est copiloté par Frédéric Miclotte. Sa domination dans ce championnat fut complète et sans partage surtout lors des six premiers rallyes de la saison qu'il menait de bout en bout au volant de la Focus. À Ypres, il signait un 8e succès au volant de la Skoda Fabia Super2000 officielle. Freddy Loix devient Champion de Belgique sans même participer aux deux dernières épreuves du championnat. Il participe aux Rallye ORC Canal rally avec Gitsels sur une M3 E30 et aux 6 heures de Courtrai avec Cracco Pieter JM sur une Peugeot 208 mais abandonnera à 2 reprises.

En 2014, il remet son titre de champion de Belgique en jeu au volant d'une Skoda Fabia S2000 avec le soutien de Skoda Belgique. Pour cette nouvelle saison, Loix est co-piloté par Gitsels. Le duo retrouve sur sa route un redoutable adversaire en la personne de Kris Princen qui dispute également le championnat mais hors catégorie car il dispose d'une Subaru WRC S12 et les WRC ne marquent pas la totalité des points dans le décompte du championnat (Princen remportera cinq succès cette année-là).

Ne pouvant lutter à armes égales avec la Subaru de Princen, Loix et Gitsels s'imposent malgré tout au Haspengouw et à Ypres, Ypres ou Princen ne roule pas car les WRC ne sont pas autorisées. Loix termine second au TAC Rally ainsi qu'au Sezoens et à l'Omloop Van Vlaanderen. Les rallyes de Wallonie et le Condroz se solderons par une troisième place. Loix et Gitsels remportent le titre de Belgique des Rallyes, tirant pleinement profit de la réglementation en vigueur mise en place par le R.A.C.B.) Le second pour Loix, le premier pour Gitsels.

Freddy Loix et son copilote Johan Gitsels ont participé en 2014 à sept épreuves, terminant sur le podium à chaque rallye. Remportant même le Rally van Haspengouw et le rally de Ypres. Au TAC Rally, au Sezoensrally et à l'Omloop van Vlaanderen, ils s'offrent le premier accessit. Au rallye de Wallonie ainsi qu'au condroz, ils terminaient à une très belle troisième place.

Freddy Loix et Johan Gitsels débutent la campagne 2015 par le Rally de Haspengouw. Après voir les 3 premières spéciales, le duo doit renoncer sur casse mécanique. Effectivement, après avoir entendu un bruit sourd, les mécaniciens constatent à l'assistance que le vilbrequin de la voiture est cassé et celle-ci ne peut- être réparée...c'est l'abandon. À Spa, la fiabilité de la Skoda est au rendez-vous et malgré des temps serrés avec Princen et Cherain, Freddy s'impose lors de cette première édition. Au Rally du TAC 3e épreuve du championnat, Freddy grâce à un judicieux choix de pneus pluie, démarre la course sur les chapeaux de roues et relègue ses adversaires à plus de 50 secondes sur les premières spéciales de la journée. Les conditions climatiques s'améliorent et les R5 se rapprochent dangereusement de la première place. Freddy continue à attaquer au maximum et remporte une nouvelle victoire, la seconde de la saison.

Au rallye de Wallonie 4e manche de la saison, Freddy est dans le top 5 durant les trois jours. Se mêlant à la lutte avec Allart, Bouche, et Cherain. Princen à quant à lui été contraint à l'abandon à la suite d'une touchette sur un terrain piégeur. Loix lui-même a subi une crevaison mais surtout une grosse frayeur lorsqu'il quitta la route dans la spéciale de Vedrin après que l'arrière de la Skoda ait décroché. La voiture a "décollé", glissant sur sa face avant pour ensuite retomber sur ses roues. Une chance incroyable ! Le duo pouvait repartir le couteau entre les dents tout heureux de constater que la Skoda en plus d'être fiable était très solide. Avant l'entame de la dernière spéciale du dimanche, Loix compte 4,06 secondes de retard sur Cherain. Il jette toutes ses forces dans la lutte et finit par l'emporter pour 1,05 secondes sur Cherain. Hélas Loix écopera d'une pénalité de 20 secondes pour un retard de pointage au parc fermé et rétrograde à la 4e place. Le pilote et Skoda Belgique introduisent une réclamation car ils expliquent ce retard par le fait qu'après avoir suivi le roadbook ils s'étaient retrouvés coincés devant une barrière. Après délibération, la pénalité est ramenée à 10 secondes et Loix et Gitsels terminent second.

Le Sezoensrally, 5e manche du championnat est marqué d'un évènement marquant. Pour Loix et Gitsels, le Sezoensrally sera le dernier rallye au volant de la Skoda Fabia S2000. Effectivement, à partir du rallye D'Ypres, le duo étrennera la nouvelle Fabia R5.

Dès le début du rallye Loix est dans le top 4. Devancé par Van Woensel, Princen et à la lutte avec Verschueren. Loix finit par ravir la 3e place à Verschueren mais ne peut visiblement lutter à armes égales avec les deux premiers. Ce qui ne l'empêche pas de continuer à tout donner, lorsque dans la dernière boucle, Princen doit renoncer sur souci mécanique (bris de transmission) et que Van Woensel sort de la route, Loix se retrouve en tête de la course. Tête de la course qu'il ne quittera plus pour remporter une nouvelle et dernière victoire avec la Skoda Fabia S2000. Sorte de cerise sur le gâteau avant une retraite bien méritée pour la Fabia S2000.

À Ypres, première apparition belge pour la nouvelle Skoda Fabia R5. Après une journée de vendredi qu'il termine à la 5e place, Loix est reparti ce samedi avec le couteau entre les dents en mettant une pression soutenue sur ses adversaires directes. Haussant considérablement le ton sans prendre de risques, Loix et son co-pilote accumulent les temps scratches au fil des épreuves parcourues et montrent par la même occasion que la Skoda Fabia R5 est très bien née. Freddy Loix a tenu le même rythme au cours de la journée et ce malgré les déboires de ses adversaires (Sortie pour K. Abbring (DS) et Craig Breen (Peugeot), crevaison pour Stéphane Lefebvre (Peugeot) ainsi que Bryan Bouffier (DS) sans oublier le forfait de Kris Princen (Peugeot) pour raisons de santé). Le rallye basculera dans la spéciale de Westtouter à la suite de la crevaison de Bryan Bouffier et Freddy Loix se présentera à la Grand Place de Ypres avec 2 min 09 s d'avance. Les deux dernières spéciales n'apporteront pas grand chose de nouveau à part l'abandon de Romain Dumas sur sa Porsche mais surtout la 10e (RECORD) victoire de Loix à Ypres et par la même occasion le premier succès sur le sol Belge pour la Skoda Fabia R5.

Dix semaines après le Rallye d'Ypres, la plupart des pilotes se retrouvaient pour la suite du championnat sur les terres de Roesellaere. Dès le vendredi le ton était donné et la lutte entre Loix et Princen était lancée. Avantage à Princen lors de l'entrée au parc fermé.

Le Samedi on voyait Vincent Verschueren se mêler à la lutte et la DS3 R5 de GoDrive semblait même pouvoir se battre pour la victoire. Malheureusement, en pleine bagarre Verschueren a été contraint à l'abandon à cause du moteur qui souffrait de soucis de pression d'huile. Peu après ce fut au tour de Princen de jeter les gants au volant de la 208 T16 à la suite de soucis mécaniques. Loix pouvait dès lors gérer sa course et cela même si le deuxième Duquesne au volant de sa Fiesta R6 était son plus proche rival mais pointait à deux minutes.

Personne ne put déloger Loix de sa première place et il remporta ainsi l'Omloop van Vlaanderen avec plus de 3 minutes d'avance devant Duquet et la DS3 WRC de Serderidis qui prit finalement le dessus sur Bert Coene qui était victime d'une crevaison. Par cette nouvelle victoire, Freddy Loix semble prendre une sérieuse option sur son troisième titre de Champion de Belgique.

Après sa victoire à l'Omloop Loix et Gitsels se présentent au départ de l'East Belgian Rally avec la ferme intention de remporter leur troisième titre de Champion de Belgique. Après un premier leader du nom de Van Woensel ; l'équipage se positionnait régulièrement dans le top 5. Après les cinq première spéciales de la journée, Freddy Loix pointait à seulement 1 s 2 du leader et ce malgré une suspension trop souple. Malheureusement, lors de la 7e spéciale Freddy devait renoncer à la suite d'un souci de différentiel.

Malgré cet abandon l'équipage remporte grâce à leur avantage au championnat, le titre de Champion de Belgique 2015. L'équipage Loix - Gitsel ne participera pas au Condroz dernière manche du championnat. Loix retrouvera le Team 2C Compétition lors du Rallye du Var. Il pilotera une des nouvelles Fabia R5 et sera co-piloté par Frederic Miclotte. Le duo terminera à la 4e place générale et second en R5. Pour la saison 2016, Skoda Belgique a annoncé début janvier, que les objectifs de la saison sont le titre, une 11e victoire à Ypres et le titre constructeur. Pour atteindre ces objectifs, Skoda Belgique a fait appel à 2C compétition qui alignera une de ses Skoda Fabia R5.

La Rallye d'Haspengouw est le premier rendez-vous de la saison 2016. Sur un parcours sec et ensoleillé, il était vite clair après les sorties de Steveny et de serderidis que la lutte pour la victoire allait se dérouler entre Chris Van Woensel, Kris Princen, Freddy Loix et Vincent Verschueren. Van Woensel leader après la première boucle, dut laisser le leadership à la suite de problèmes de boîte de vitesses, à Loix et Princen qui se disputaient le premier accesit à tour de rôle et à coup de secondes. Loix s'est élancé dans la dernière boucle en tant que leader mais avec Princen dans sa roue puisque environ 5 secondes séparaient les deux pilotes. Loix signa 3 meilleurs temps sur 4 possibles et gagne avec seulement 10 secondes d'avance sur Princen.

Lors du Spa Rally, Freddy Loix confirme ses prestations spéciale après spéciale. Il termine la première journée avec 8 secondes d'avancen avance qu'il gardera durant toute la journée du samedi pour terminer avec 35 secondes d'avance sur Kris Princen qui lui a mené la vie dure.

La 3e place est revenue à Vincent Verschueren qui a pris la mesure de Xavier Bouche. Pilotant chacun une Skoda Fabia R5, ceux-ci ne purent pas suivre le rythme imposé par Loix.

Au départ de la 3e manche du championnat au TAC Rally Freddy Loix est en seconde position à la suite d'un mauvais choix de pneumatiques après la première journée. Obligé de cravacher pour refaire son retard sur Princen, Loix hausse le rythme pendant cette seconde journée pour revenir à 2 secondes au général, Lors de la troisième boucle, Freddy assomme la concurrence signant tous les temps scratches et il remporte le TAC 2016 avec 6,7 d'avance sur Princen et Demaerschalk.

4e rendez-vous du championnat; le rallye de Wallonie présentait un plateau riche en R5 et autres WRC. Freddy Loix outre ses adversaires réguliers, se trouvait également à la lutte face à François Duval. Ce dernier sur une DS3 prit d'ailleurs assez rapidement la tête du rallye dés le vendredi soir à la citadelle, suivi par Princen et Loix. Hélas, le samedi matin Princen partit à la faute et du abandonner, laissant au passage la seconde place à Loix à 30 secolndes de Duval.

Le samedi après-midi, Loix emmenant Bouche, Verschueren, Dilley et les autres pilotes dans ses roues, refît une partie de son retard sur Duval mais sans vraiment l'inquiéter. Quand lors de la 17e spéciale (Vedrin) se déroulant en début de soirée, Duval sortit de la route et abandonna laissant ainsi le leadership à Freddy Loix devant Bouche relégué à 51 secondes et Verschueren à 54 secondes.

Lors de la troisième journée, Loix a pu gérer son avance, signant un seul scratch et s'adjugeant une quatrième victoire de rang au championnat.

La cinquième manche du BRC se déroule dans la région de Bocholt, au Sezoensrally. Dés l'entame de la 1re boucle de cette 40e édition, Freddy Loix est chargé d'ouvrir la route. Il aligne des chronos impressionnants en reléguant ses poursuivants à plusieurs secondes. Même en cravachant pour essayer de le suivre, aucun d'eux ne réussit à revenir sur lui. Ils durent se contenter des places d'honneur. Freddy Loix s'imposant avec 50" d'avance sur Kris Princen, une nouvelle fois dauphin sur la Peugeot 208 T16.

Lors de la 6e manche du BRC, Freddy Loix et Gitsels sont au départ du Rallye d'Ypres. Son rallye qu'il a déjà remporté pas moins de 10 fois. Ses adversaires se montrent autoritaires mais Loix est en embuscade analysant d'un œil attentif la situation. Bien à l'affut, Freddy laisse ses adversaires prendre les initiatives mais également les risques. Sa tactique est payante puisqu'au fur et à mesure des spéciales le couperet tombe. Bouffier est trahi par la transmission de sa DS3 R5. Peu après c'est au tour de Stéphane Lefevbre de baisser les armes. Loix remonte petit à petit dans la hiérarchie profitant encore des erreurs commises par ses adversaires et s'impose pour la 11e fois devant Kris Princen et Vincent Verschueren sur Skoda Fabia R5.

Absents à l'Omloop Van Vlaanderen, Loix et Gitsels se présentent au départ de l'East Belgian Rallye 8e et avant dernière manche du championnat.

Cédrfic Cherain signe le meilleur temps lors de la première spéciale mais suite à une erreur c'est Chris Van Woensel sur Mitsubishi WRC qui a reprend le leadership le reléguant à 16 secondes. Lors des spéciales suivantes, Cédric Cherain enfonce le clou et après la 7e spéciale il revient petit à petit sur la première place.

Première place qu'il ravit à Van Woensel.

Freddy Loix de son côté écope d'une pénalité de 30 secondes car il s'est présenté trop tard au départ de la spéciale et est donc éliminé de la course en tête. Cherain conforte sa première position face à Van Woensel, qui finit deuxième devant Loix troisième.

L'East Belgian rally (BRC) est le dernier rallye pour Freddy Loix et Johan Gitsels qui n'ont pas disputé le Rallye du Condroz (comme cela fut trop souvent le cas au cours des dernières années; surtout qu'il aurait été intéressant d'assister à la bagarre face aux deux "Citroën Boy's" du Mondial que sont Stéphane Lefebvre et Craig Breen - futur vainqueur). En effet, maintenant que le titre constructeurs est acquis pour Skoda, les objectifs du début de saison sont tous atteints. Un quatrième titre, une onzième victoire à Ypres et le titre des constructeurs.

Ce lundi 14 novembre 2016, Freddy Loix annonce qu'il met un terme à sa carrière de pilote professionnel après 27 années au sommet de son sport

Freddy Loix a également régulièrement participé au Legend Boucles de Spa. En 2008 il termine 83e au volant d'une Opel Kadett GT/E, en 2009 il termine 9e sur la même voiture, en 2010 il termine 4e sur Fiat Rithmo Abarth 125TC, en 2011 et 2012 il abandonne sur Skoda 130RS/130 LR, et en 2014 il termine 76e sur Opel Monza 3.0 E.

Freddy Loix est étroitement lié à la marque Skoda. Derrière le volant de la Skoda Fabia S2000 tantôt par le biais d'un team privé ou de l'usine même puis de la Fabia R5 Freddy Loix remporte pas moins de 21 victoires (dont 6 à Ypres et 8 victoires en IRC/ERC), 8 secondes places et 6 troisièmes places. A cela viennent s'ajouter 3 titres de Champion de Belgique des Rallyes remportés au volant de la machine Thèque.

Skoda Fabia S2000 Sezoensrally 2015
Skoda Fabia R5 Rallye d'Ypres 2015

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres et classements[modifier | modifier le code]

Championnat du Monde[modifier | modifier le code]

Résultat Année Rallye Voiture
2 1996 TAP Rallye de Portugal Toyota Celica GT-Four
2 1997 TAP Rallye de Portugal Toyota Celica GT-Four
3 1998 TAP Rallye de Portugal Toyota Corolla WRC
2 1998 Rallye Catalunya Toyota Corolla WRC
Wallonie 2016

42 Victoires hors Championnat du Monde[modifier | modifier le code]

Résultat Année Rallye Voiture
1 1996 Ypres Westhoek Rally Toyota Celica GT-Four
1 1996 Rallye du Condroz-Huy Toyota Celica GT-Four
1 1997 Ypres Westhoek Rally Toyota Celica GT-Four
1 1998 Rallye des Hautes-Fagnes Toyota Corolla WRC
1 1998 Ypres Westhoek Rally Toyota Corolla WRC
1 1998 Lotto Bianchi Rally Toyota Corolla WRC
1 1999 Ypres Westhoek Rally Mitsubishi Lancer Evo 6
1 2003 Rallye du Condroz-Huy Peugeot 206 WRC
1 2004 ADAC Eifel Rallye Peugeot 206 WRC
1 2005 Rally van Haspengouw Peugeot 206 WRC
1 2007 TAC Rally VW Polo S2000
1 2008 East Belgian Rally Peugeot 207 S2000
1 2008 Ypres Westhoek Rally (5 - alors record) Peugeot 207 S2000
1 2008 Barum Rally Zlin Peugeot 207 S2000
1 2008 Rallye du Valais Peugeot 207 S2000
1 2010 Rally de Madère Skoda Fabia 2000
1 2010 Geko Belgium Rally D'Ypres Skoda Fabia S2000
1 2010 Rally de Barum Skoda Fabia S2000
1 2010 Rally du Condroz Skoda Fabia S2000
1 2011 Rally Van Staden Škoda Fabia S2000
1 2011 Rally Bohemia Skoda Fabia S2000
1 2011 Geko Ypres Rally Skoda Fabia S2000
1 2012 Rally Van Staden Peugeot 307 WRC
1 2013 Rally de Wallonie Ford Focus WRC
1 2013 TAC Rally Ford Focus WRC
1 2013 Rally van Haspengouw Ford Focus WRC
1 2013 Sezoens Rally Ford Focus WRC
1 2013 Geko Ypres Rally Skodia Fabia S2000
1 2013 Omloop van Vlaanderen Ford Focus WRC
1 2014 Rally van Haspengouw Skoda Fabia S2000
1 2014 Geko Ypres Rally Skoda Fabia S2000
1 2015 Spa Rally Skodia Fabia S2000
1 2015 TAC Rally Skoda Fabia S2000
1 2015 Sezoensrally Skoda Fabia S2000
1 2015 Kenotek Rally Ypres (10 - Record absolu) Skodia Fabia R5
1 2015 Omloop van Vlaanderen Skoda Fabia R5
1 2016 Rally van Haspengouw Skoda Fabia R5
1 2016 Spa Rally Skoda Fabia R5
1 2016 TAC Rally Skoda Fabia R5
1 2016 Rally de Wallonie Skoda Fabia R5
1 2016 Sezoensrally Skoda Fabia R5
1 2016 Kenotek Rally Ypres (11 - Record absolu) Skoda Fabia R5

7 victoires en Intercontinental Rally Challenge[modifier | modifier le code]

11 victoires en Championnat d'Europe des rallyes[modifier | modifier le code]

1 victoire en Championnat d'Asie-Pacifique des rallyes[modifier | modifier le code]

1 victoire en Championnat d'Allemagne des rallyes[modifier | modifier le code]

  • 2004: Rallye de l'Eifel.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]