Fraternité de Jésus du Grand Pouvoir (La Línea)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Hermandad del Gran Poder Fraternité du Grand Pouvoir, dont le nom complet: 

Real, Venerable y Antigua Hermandad y Cofradía de Nazarenos de Nuestro Padre Jesús del Gran Poder, María Santísima Reina de los Ángeles y Santa Cruz de Jerusalén

peut se traduire par

Royale, Vénérable et Ancienne Fraternité, Confrérie de Pénitents de Notre Père Jésus du Grand Pouvoir, de la Sanctissime Marie reine des Anges et de la Sainte Croix de Jérusalem

est une confrérie catholique de la ville de La Línea de la Concepción qui va en procession depuis le centre historique de la ville, pendant la nuit du Jeudi Saint.

Fraternité du Grand Pouvoir
Jesús del Gran Poder (La Línea de la Concepción).jpg
Jésus du Grand Pouvoir revêtu
de la tunique mudéjar étrennée en 2015

Repères historiques
Fondation 1902
Fondateur(s) D. José Rancés y Villanueva, évêque du diocèse, et commerçants de la cité
Lieu de fondation La Línea de la Concepción, Campo de Gibraltar
Fiche d'identité
Église Catholique
Type Association publique de fidèles de droit ordinaire
Vocation Adoration, compassion, charité, évangélisation
Dirigeant María José Moreno Palomares, Frère majeur
Membres 500 environ dont 200 pénitents et 40 costaleros (porteurs de Paso)
Localisation Sanctuaire de l'Immaculée Conception. Mison de la Fraternité Hermandad rue Méndez Núñez.
Sur Internet
Site internet http://www.lalineacofrade.com/wordpress/hermandades/gran-poder/
Pages connexes Statues de procession:
Nuestro Padre Jesús del Gran Poder
María Santísima Reina de los Ángeles
Santa Cruz de Jerusalén


Histoire[modifier | modifier le code]

La Confrérie de Jésus du Grand Pouvoir est fondée le 3 novembre 1902 par groupe de marchands de la ville et siège dans la paroisse de l'Immaculée Conception, où la statue votive se trouve sur un autel, à côté du retable principal. Manuel de los Santos est élu premier Frère majeur et la direction spirituelle est confiée au révérend père Laureano Pandelo Rodríguez. L'évêque du diocèse M. José Rancés et Villanueva approuve ses premiers statuts[1]. Parmi les ducs et marquis devenus frères, on peut noter l'Infante Isabelle de Bourbon. Le roi Alfonse XIII qui est nommé Frère majeur honoraire honore la confrérie du titre de Royale, d'où le titre complet de la confrérie : Fraternité Royale de Jésus du Grand Pouvoir.

La première Statue de procession était une sculpture d'un artiste anonyme qui fut brûlée avec la plus grande partie du patrimoine pendant les évènements des années trente. Elle sera remplacée en 1940, par une Statue votive sculptée par l'artiste sévillan D. Antonio Castillo Lastrucci. Plus tard sera ajoutée la statue de Simon de Cyrène qui fait partie du groupe sculpté qui va en procession sur le Paso de la Confrérie.

Au cours des huit années qui suivent 1991, la Fraternité met en chantier un nouveau Paso , de bois sculpté de style néoclassique, laqué en rouge anglais, rehaussé de motifs baroques en vermeil pour remplacer l'ancien qui sortira en procession pour la dernière fois pendant la Semaine Sainte de 1997.


En 2000, la fraternité, acquiert la Maison des Frères dans la rue Méndez Núñez, parce que les dimensions du Paso ne peuvent plus de sortir de l'église de l'Immaculée Conception.


En 2002, commémoration du premier centenaire de la fondation de la Fraternité, qui reçoit pour l'occasion la médaille d'or de la ville. Parmi d'autres évènements de moindre importance, est organisée une procession exceptionnelle clôturée par la célébration d'une messe pontificale solennelle.


En 2010 est créé un groupe de jeunes de la Fraternité, pour former de jeunes frères. Ils participent à la vie de la confrérie et iront en procession, le Jeudi Saint, comme leur ainés, regroupés dans la Confrérie de la Sainte Croix de de Jerusalem

La Fraternité a aussi réalisé un autre de ses grands desseins:  La bénédiction de sa statue mariale votive, ''Marie Très Sainte Reine des Anges'', réalisée à Séville par José Antonio Navarro Arteaga, donnée à la fraternité par son frère Juan Manuel Guzmán Fernández, le Jeudi Saint 2012, au cours d'une cérémonie au Sanctuaire de l'Immaculée, siège canonique de la Confrérie.

Procession du Jeudi Saint[modifier | modifier le code]

Pénitents[modifier | modifier le code]

  •       Froc, boutons, masque (Cíngulo) et capirotes violets
  •       Ceinture monastique jaune
  •      Chemise, Gants blancs
  •      Chaussures et chaussettes noires
Environ 250 pénitents défilent derrière le Paso en tenu traditionnelle de pénitents : froc d'étamine violette ceinturé par un Cingulaire[2] jaune. Les boutons de chemise et les gants sont blancs. Les chaussettes sont noires. Les masques et capirotes sont violets, brodés des insignes de l'ordre sur le rabat de poitrine.

Paso[modifier | modifier le code]

Le Paso en bois sculpté que la confrérie porte en procession est l'œuvre des ateliers de Manuel Caballero Farfán, à Séville. Les soupiraux grillagés été réalisés dans les ateliers des orfèvres Hermanos Fernández. Les Fanaux placés aux quatre coins sont des réalisations de l'orfèvre de Cordoue, Hermanos Angulo. Ils ont été ajoutés en l'an 1964. Il est entouré d'un rideau rouge qui dissimule les 40 Costaleros (porteurs) répartis en deux équipes. Ils portent un masque à la place du capirote car les pénitents doivent rester anonymes. Quatre d'entre-eux portent un fourche pour poser le Paso lors des Stations de pénitence ou aux changements d'équipe car même si porter le Paso est une épreuve, il faut bien que les pénitents survivent ...

Statues de procession[modifier | modifier le code]

Le « mystère » porté par le Paso correspond à la cinquième station du Chemin de croix dans sa forme ancienne, la huitième dans la forme moderne : alors que Jésus vient de tomber pour la première fois, Simon de Cyréne l'aide Jésus à porter sa croix[3].

Jesus du Grans pouvoir[modifier | modifier le code]

La statue votive de la Confrérie, Jésus du Grand Pouvoir est l'œuvre du sculpteur sévillan Antonio Castillo Lastrucci, en l'an 1940,

Simon de Cyrène[modifier | modifier le code]

Simon Cirineo est d'auteur inconnu mais semble antérieur à la statue de Jésus du Grand Pouvoir.

Marie, la Très Sainte Reine des Anges[modifier | modifier le code]

Marie, la Très Sainte Reine des Anges, est une statue utilisée plus particulièrement par les jeunes de la Confrérie de la Sainte Croix de de Jerusalem. Bénie le 23 mars 2012 c'est une Vierge de cérémonie, remarquable par l'enlacement de ses mains, oeuvre née de l'imagination deJosé Antonio Navarro Arteaga.

Place dans la Procession[modifier | modifier le code]

Ordre de passage dans la procession du Jeudi Saint, à La Linéa

Prédécesseur
Rang d'entrée dans la
procession du Jeudi Saint
Successeur
Cofradía Almas y Angustias
3° rang
Hermandad del Cristo del Mar
(Vendredi saint)

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. L'approbation des statuts par l'évêque du diocèse M. José Rancés et Villanueva en fait une Confrérie de droit (canonique) Ordinaire.
  2. Cingulaire : Ceinture monastique. En fit une simple corde dont la manière dont les nœuds sont regroupés sur la corde renseigne sur les vœux prononcés.
  3. (es) « El Grand Poder » (consulté le 7 décembre 2017) : « Chapitre: Numero de Pasos. ».