Françoise Simpère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Françoise Simpère
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
Nationalité
Activité

Françoise Simpère, née le [1] est une journaliste française[2] traitant en majorité des sujets scientifiques, sociaux et environnementaux. Elle a aussi publié une vingtaine de livres sur des sujets très divers (urbanisme, guérisseurs, écologie, homéopathie, aquaphobie) dont sept romans, et deux essais qui exposent sa vision des amours plurielles : Aimer plusieurs hommes et Guide des amours plurielles[3].

En 2006, elle a été le sujet d’un documentaire intitulé La Grande amoureuse, réalisé par Martine Asselin[4]. Plusieurs fois interviewée à la télévision, elle a expliqué ce qu’elle appelle le « lutinage » et sa vision d’un couple libre mais engagé pour élever à deux ses enfants[5].

Elle a participé à l'écriture d'un documentaire Les vaccins de l'espoir réalisé par Chantal Lasbats (diffusion FR3, 2002) et à l'adaptation pour FR3 de son livre L’Algue fatale sous forme d'une mini-série intitulée Eaux troubles (2004).

Son blog intitulé Jouer au monde développe les différents sujets qui la passionnent et traitent à la fois des problèmes de société, de politique, d'érotisme, d'écologie, de santé.

De 2010 à fin 2014 elle a créé et animé une maison d'édition, "Autres Mondes", pour « publier des ouvrages permettant d'imaginer un monde plus souriant », par exemple :

  • Le CDI de Dieu par Jean-Louis Bertoni (2010), roman d'un homme qui devient l'assistant de Dieu, se déplace exclusivement en pédalo, et délivre la fille qu'il aime d'un sortilège ancestral ;
  • Himlico et autres contes par Micheline Maurel, réédition d'un livre introuvable depuis les années 1960, avec des illustrations inédites d'Anna Lubinski
  • Frapper les cieux d'alignement, enquête réalisée par Françoise Simpère en 1979 sur le malaise dans les banlieues et les cités pavillonnaires, précurseur du malaise actuel dans les cités.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le bonheur est un art subtil (avec Daniel Jouvance), éd. Panama (ISBN 9782755703528)
  • Autres désirs, autres hommes, Pocket, 2007 (ISBN 9782266164344)
  • Aimer plusieurs hommes, Éditions de la Martinière, 2002 (ISBN 2266138227) Pocket 2004, Autres Mondes, 2010 (ISBN 9782953582208)Tabou 2018
  • Guide des amours plurielles, Pocket, 2009 (ISBN 9782266186216) publié en février 2011 aux États-Unis sous le titre The art and etiquette of polyamory (ISBN 978-1-61608-193-5)
  • Le Jeune Homme au téléphone, Robert Laffont, 1996 (ISBN 2266141015)
  • Les Latitudes amoureuses, Éditions Blanche, 2003 (ISBN 9782266137560)
  • Ce qui trouble Lola, Éditions Blanche, 2004 (ISBN 2266156306)
  • Des désirs et des hommes, Éditions Blanche, Paris, 2000. (ISBN 9782266115339)
  • L'Algue fatale, 1999, La Table ronde (ISBN 2710309114)
  • Jouer au monde, 2012, J'ai Lu semi-poche (ISBN 978-2-290-03650-1) : deux trentenaires créent leur propre univers pour lutter contre la morosité des jours ordinaires et un monde adulte qui ne les séduit pas. Peut-on refuser de se ranger sans être « dérangé » ?
  • Fascination du chercheur, 2017, Kawa éditions. (ISBN 978-2-36778-124-2) Histoire d'un cancérologue qui interroge et s'interroge sur la recherche, la relation médecin/malade, la politique de santé publique, l'industrie pharmaceutique et la façon dont les cancers impactent la vie privée des malades comme des médecins.
  • A participé au livre "Mai 68 par celles et ceux qui l'ont vécu" (éditions de l'Atelier/mediapart)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Simpère, Françoise (1951-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 5 avril 2018)
  2. (ISBN 9782266164344). 2007, p.1 : « Françoise Simpère, journaliste, écrivain […] ».
  3. Amours plurielles, Article extrait du site Doctissimo
  4. (ISBN 9782266164344). 2007, p. 1
  5. Guide des amours plurielles dans lequel elle définit le lutinage. Pocket, 2007. (ISBN 9782266186216).

Liens externes[modifier | modifier le code]