Françoise Rey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Françoise Rey
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Françoise Rey, née le à Bourg-Saint-Maurice, est une femme de lettres française, auteur de romans érotiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une enfance et une adolescence grenobloises, elle suit des études de Lettres, puis enseigne deux ans en Vendée, avant de s'établir, en 1976, dans la région beaujolaise.
Mariée, mère de trois enfants, elle a été professeur dans un collège de campagne.
C'est à la suite de difficultés personnelles, en 1987, qu'elle a écrit La Femme de papier, premier roman à l'érotisme violent et souvent qualifié de "sulfureux". Depuis, par choix, elle s'en tient à ce domaine particulier de la création littéraire.
Cependant, bien que l'écriture lui plaise énormément - et elle est souvent considérée comme la "grande dame de l'érotisme" -, elle ne lui accorde qu'une frange relativement modeste de son existence, son véritable métier, qu'elle exerce avec passion, restant l'enseignement du français.
Elle vit actuellement (2007) dans le Rhône (commune du Bois-d'Oingt) et a hérité d'une maison dans la commune de Vaujany, où elle se rend parfois.

Françoise Rey n'est pas un pseudonyme[1][source insuffisante]. Attention donc à ne pas la confondre avec Françoise Rey (née en 1960, également dans l'enseignement), auteur de Crash au Mont-Blanc, Les Fantômes du Malabar Princess (Glénat, 1991), La Nuit du requin (Le Lézard, 1993), Otzi, la momie des glaciers (Glénat, 1994), Chamonix fait son cinéma (Conseil général de Haute-Savoie, 1995) et Chercheur de météorites (Le Cherche-midi, 2001).

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Elle explore les fantasmes les plus variés avec une grande tendresse mêlée d'une incorrigible impertinence : tour à tour torrides, humoristiques, sensuels ou romantiques, mais toujours dotés d'une dimension psychologique, ses récits charment bien au-delà de la simple étiquette érotique. Elle se révèle écrivain d'une très grande sensibilité, mettant à portée de tous sa vision pertinente et délicieusement féminine des relations entre hommes et femmes.

Citations[modifier | modifier le code]

  • « Le contrat avec moi-même, c'était que j'assumerais complètement, que jamais je ne souffrirais du regard des autres, plus jamais. »
  • « Et dans le fond - excusez-moi d'être grossière -, il y a les gens qui lisent parce que c'est du cul, et ceux qui ne lisent pas parce que c'est du cul. Très peu se rendent compte que ce n'est pas "que ça". »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Femme de papier, Ramsay, 1989. Réédition Tabou éditions, 2014.
  • Des camions de tendresse, Ramsay, 1991. Réédition au Cercle, Le Cercle poche, en 2002. Réédition Tabou éditions, 2015.
  • En toutes lettres, avec M. Forlani, Ramsay, 1992.
  • La Rencontre, Spengler, 1993. Réédition chez Pocket
  • Nuits d'encre, Spengler, 1994.
  • Marcel Facteur, Spengler, 1995.
  • La Gourgandine, Albin Michel, 1996. Réédition chez Albin Michel en 2002, puis chez Livre de poche
  • Le Gourgandin, Éditions Blanche, 1996. Réédition chez Pocket.
  • Blue Movie, en collaboration avec Patrick Raynal, Éditions Blanche, La Bibliothèque blanche, 1997. Réédition en 2001[2].
  • Extases anonymes, en collaboration avec Hervé Amiard, Éditions Blanche, 1998.
  • La Peur du noir, Vauvenargues, 1998. Réédition au Cercle, Le Cercle poche, en 2000. Réédition Tabou éditions, 2014.
  • La Brûlure de la neige, Albin Michel, 1999. Réédition chez Pocket en 2001.
  • Loubards magnifiques, Mille et une nuits, 1999. Réédition chez Pocket en 2001.
  • Ultime retouche, Le Cercle, 1999. Réédition Tabou éditions, 2013.
  • 2000 ans d'amour, Éditions Blanche, 2000.
  • Mazarine, Le Cercle, 2000.
  • Souvenirs lamentables, 2002. Réédition Tabou éditions, 2013.
  • La Jouissance et l'extase : Henry Miller et Anaïs Nin, Calmann-Lévy, 2001. Réédition chez LGF, Le Livre de poche, en 2002.
  • La Verrue, Éditions des Traboules, 2004.
  • Lettre à la novice, Le Cercle, 2004. Réédition Le cercle de poche
  • Vers les hommes, Albin Michel, 2004.
  • Métamorphoses : le sexe est un grand maître, Éditions Blanche, 2005.
  • Folies de Noël, Éditions Blanche, 2009.
  • Aventures délirantes, Éditions Blanche, 2012.
  • L'amour en marge, La Musardine, 2012.
  • Priapées, Tabou éditions, 2011.
  • Le Bal des Cochons, Tabou éditions, 2015

Elle signe également le scénario d'une BD :

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Novembre 2011 : Françoise Rey reçoit le prix spécial Éros Évian 2011 pour l'ensemble de son œuvre érotique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dossiers Entretiens sur le site SecondSexe consulté le 23 mars 2010.
  2. bechard stephane, « blue movie », sur planete-ldvelh.com (consulté le 9 juillet 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]