François Michel Blondela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blondela.
François Michel Blondela
Naissance

François Michel Blondela, officier de marine et dessinateur français, né le 17 mai 1761 à Saint-Malo, mort en 1788, à Vanikoro, membre de l'expédition de La Pérouse (1er août 1785-1788).

Le naufrage de L’Astrolabe et de La Boussole dans lequel disparait François Michel Blondela en 1788.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était fils de Jacques Yves Blondela de Taisy et de Françoise Marguerite Landais. François Michel Blondela navigue dès 1777. Officier auxiliaire sur les bâtiments du Roi pendant la Guerre d'indépendance américaine, il participe à neuf combats d'escadre, et est fait lieutenant de frégate le 1er octobre 1784[1].

Il a servi sous les ordres de MM. de Monteil, de Bougainville et Martelli Chautard, qui font l'éloge de sa bravoure, de son zèle, de sa conduite et de ses connaissances. Il en a de particulières dans les mathématiques, le dessin et la construction. Il était sur le Palmier lors de son naufrage en 1782.

En 1785, il embarque sur l'Astrolabe, l'un des deux navires qui devaient partir explorer l'océan Pacifique sous les ordres de La Pérouse. Il est fait sous-lieutenant de vaisseau le 1er mai 1786. Il disparait en 1788 à Vanikoro lors du naufrage de l'expédition. Dessinateur émérite, il a laissé L'Atlas de Blondela et nombre de ses dessins ont servi à illustrer les récits du voyage de La Pérouse dans les années 1790. Avec Gaspard Duché de Vancy (en) c'était l'un des deux principaux dessinateurs de l'expédition.

Gallerie : vues de l'expédition La Pérouse réalisées entre 1785 et 1788[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il est dit de lui : très bon sujet, fort instruit, plein de talent et de volonté donnant les plus grandes espérances.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Plongée magazine, no 16, « Vanikoro », sous-titré « Dernières nouvelles de La Pérouse », par Pierre Larue, p. 52
  • Le Mystère Lapérouse, ou le Rêve inachevé d'un roi, par l'association Salomon, éditions de Conti, mars 2008
  • Pierre Bérard, Le voyage de La Pérouse : Itinéraire et aspects singuliers, Albi, Un Autre Reg’Art, , 175 p. (ISBN 978-2-916534-60-2)
  • Michel Vergé-Franceschi, Dictionnaire d'Histoire maritime, Paris, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1508 p. (ISBN 2-221-08751-8 et 2-221-09744-0)
  • Étienne Taillemite, Marins français à la découverte du monde : De Jacques Cartier à Dumont d'Urville, Paris, éditions Fayard, , 725 p.
  • C. Gaziello, L'expédition de Lapérouse, 1785-1788 : réplique française aux voyages de Cook, Paris, 1984

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]