François Jacqmin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Jacqmin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

François Jacqmin, né à Horion-Hozémont en 1929 et mort à Neupré en 1992, est un poète belge d’expression française. Il a passé sa jeunesse à Londres, où sa famille s’est réfugiée pendant la Seconde Guerre mondiale.

François Jacqmin a fait partie du groupe Phantomas.

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Il a obtenu le prix Max-Jacob en 1991 grâce au Livre de la neige.

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Amour, la terre, GMD, 1954.
  • La Rose de décembre, Phantomas, 1959.
  • Camera obscura, Temps Mêlés, 1976.
  • Le Coquelicot de Grétry, Phantomas, 1978.
  • Les Saisons, Phantomas, 1979.
  • Particules, Daily-Bul, 1981.
  • Élémentaires, Éd. D. Higny, atelier de la Pierre perçée, Liège 1983, avec 6 lithographies originales de Jean-Luc Herman. Tirage de 34 exemplaires numérotés de 1 à 25, de I à V, et de A à D (réservés aux collaborateurs).
  • Être, Pré Nian, 1984.
  • Le Domino gris, Daily-Bul, 1986.
  • Domela, Spiess, 1986.
  • Les Terres détournées, Daily-Bul, 1986.
  • Le Livre de la neige, La Différence, postface de Catherine Daems, 1990.
  • Le Poème exacerbé, P.U. Louvain, 1992.
  • Éléments de géométrie, Éd. Tétras Lyre, Soumagne, 2005. Tirage de tête (40 exemplaires numérotés) : 7 gravures originales de Léon Wuidar, postface de Catherine Daems, 2005 (ISBN 978-2-93049-422-7).
  • Prologue au silence, La Différence, 2010.
  • L’Œuvre du regard, Le Taillis Pré, 2012
  • Le Plumier de vent, La Pierre d'Alun, 2015
  • Manuel des agonisants, postface de Gérald Purnelle, Tétras Lyre, 2016
  • Traité de la poussière, Le Cadran ligné, 2017

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]