François Jacqmin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacqmin.
François Jacqmin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

François Jacqmin, né à Horion-Hozémont en 1929 et mort à Neupré en 1992, est un poète belge d’expression française. Il a passé sa jeunesse à Londres, où sa famille s’est réfugiée pendant la Seconde Guerre mondiale.

François Jacqmin a fait partie du groupe Phantomas.

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Il a obtenu le prix Max-Jacob en 1991 grâce au Livre de la neige.

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Amour, la terre, GMD, 1954.
  • La Rose de décembre, Phantomas, 1959.
  • Camera obscura, Temps Mêlés, 1976.
  • Le Coquelicot de Grétry, Phantomas, 1978.
  • Les Saisons, Phantomas, 1979.
  • Particules, Daily-Bul, 1981.
  • Être, Pré Nian, 1984.
  • Le Domino gris, Daily-Bul, 1986.
  • Domela, Spiess, 1986.
  • Les Terres détournées, Daily-Bul, 1986.
  • Le Livre de la neige, La Différence, postface de Catherine Daems, 1990.
  • Le Poème exacerbé, P.U. Louvain, 1992.
  • Éléments de géométrie, Éd. Tétras Lyre, Soumagne, 2005. Tirage de tête (40 exemplaires numérotés) : 7 gravures originales de Léon Wuidar, postface de Catherine Daems, 2005 (ISBN 978-2-93049-422-7).
  • Prologue au silence, La Différence, 2010.
  • L’Œuvre du regard, Le Taillis Pré, 2012
  • Le Plumier de vent, La Pierre d'Alun, 2015
  • Manuel des agonisants, postface de Gérald Purnelle, Tétras Lyre, 2016
  • Traité de la poussière, Le Cadran ligné, 2017

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]