Forêt de Montgeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Forêt de Montgeon

Le principal lac de la forêt de Montgeon

(cliquez pour voir la vidéo)

Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Le Havre
Superficie 270 ha[1].
Caractéristiques
Type Forêt et base de loisirs
Localisation
Coordonnées 49° 30′ 58″ nord, 0° 08′ 37″ est

Géolocalisation sur la carte : Le Havre

(Voir situation sur carte : Le Havre)
Forêt de Montgeon

La forêt de Montgeon est un parc et une aire de loisirs de la ville du Havre en Normandie. Mesurant 270 hectares[1], il s'agit du plus grand espace vert de la ville. Elle se situe en ville haute, et s'étend du tunnel Jenner à Fontaine-la-Mallet. On y trouve des lacs, une serre tropicale, une volière et une faune sauvage (lapins, renards, écureuils…). Un arboretum de conifères, fondé en 1993, permet aux visiteurs de découvrir quelque 115 taxons[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Autrefois, la forêt de Montgeon était appelée Forêt des Hallates : elle est constituée des restes de la grande forêt qui recouvrait tout le pays de Caux pendant la Préhistoire. Le site est déjà occupé par les Hommes aux temps préhistoriques comme en témoignent les vestiges qui y ont été exhumés[1] : des pointes de flèche, des grattoirs en silex et des tessons de céramique datant du Néolithique ont été retrouvés dans la partie nord-est[2]. Les archéologues y ont également découvert un cimetière laténien et une nécropole romaine. La forêt a été acquise par la municipalité le 11 avril 1902[3] et aménagée par Michel Bejot entre 1966 et 1971. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la forêt a abrité un dépôt de munitions de l'armée allemande, réalisé en séries d'alvéoles entourées de levées de terre. À la Libération un camp cigarette fut érigé pour les soldats américains (le camp Herbert Tareyton)[4].

Après 1945 et le rapatriement des soldats américains, le Camp Tareyton avec ses bâtiments en demi-lunes servit à héberger des familles sinistrées. Par la suite la forêt a été aménagée et plusieurs secteurs ont été reboisés[2].

Renseignements pratiques et activités[modifier | modifier le code]

L'entrée est gratuite tous les jours. La circulation et le stationnement des véhicules sont interdits entre 22h et 5h30[5]. Grâce à ses terrains de football, ses aires de jeux et sa zone cavalière, la forêt de Montgeon est l'un des principaux lieux de pratique du sport pour les Havrais. Les sentiers dans les bois permettent des activités comme la randonnée, le jogging, le cross, la course d'orientation, le VTT… Le Pôle Montgeon permet de louer des vélos, des engins nautiques à pédales et des twinriders tous les après-midi d'été[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « La forêt de Montgeon » (consulté le 20 juillet 2012)
  2. a et b Louis Cayeux, « La station néolithique des Fortins au Havre (forêt de Montgeon) », Bulletin de la Société préhistorique de France, vol. 60, nos 7-8,‎ , p. 427-429 (lire en ligne)
  3. Bernard Nicolle. « Un nouveau quartier » : Sainte-Cécile-Frileuse (1906-1940). Cahiers havrais de recherche historique, n°66, 2008, p. 151-174
  4. « The Cigarette Camps: U. S. Army Camps in the LeHavre Area -- Camp Herbert Tareyton », sur www.skylighters.org (consulté le 6 septembre 2015)
  5. « Parcs et jardins de la ville du Havre » [PDF], Ville du Havre (consulté le 20 juillet 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]