Fontana Maggiore (Pérouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fontana Maggiore
Fontana Maggiore, Perugia.jpg

La Fontana Maggiore, vue de haut

Présentation
Type
Fontaine
Construction
1275-1278
Géographie
Pays
Région
Ville
Adresse
Piazza IV Novembre
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Italie
voir sur la carte d’Italie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Pérouse
voir sur la carte de Pérouse
Red pog.svg

La Fontana Maggiore ou Fontana di Piazza, située sur la Piazza IV Novembre à Pérouse en Ombrie, est un des monuments importants du centre historique, précisément sur la Piazza IV Novembre, entre le palazzo dei Priori et la cathédrale San Lorenzo.

Projetée par Fra Bevignate[1], elle a été réalisée en pierre d'Assise[2], entre 1275 et 1278, par Nicola et Giovanni Pisano pour les sculptures, et par Boninsegna Veneziano pour l'hydraulique ; elle commémore l'arrivée de l'eau du Monte Pacciano par un nouvel aqueduc au centre de la ville.

Elle comporte en tout trois vasques : deux principales, en marbre blanc et rose, polygonales et concentriques, surmontées de la troisième et d'un groupe en bronze fondus par le Pérugin Rosso Padellaio (ou Rubeus[2]).

Le registre inférieur comportent 50 bas-reliefs de Nicola Pisano, représentant les mois de l'année et des figures allégoriques[2] (des arts libéraux, de la Bible, de l'Histoire de Rome, des scènes des fables d'Ésope...) ; le registre supérieur est orné de 24 statues en haut-relief de Giovanni Pisano, représentant des personnages bibliques et mythologiques[2] (les points cardinaux, les figures tutélaires de la ville, comme Chiusi, le lac de Trasimène, les saints patrons...).

Des didascalies sous les margelles expliquent les sujets[2] :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. honoré sur les inscriptions gravées sous les margelles
  2. a, b, c, d et e Agnès Fontvieille, Philippe Wahl, « Propagande de l'eau, la fontaine de Pérouse (1275-1278) » in Nathalie Sarraute, du tropisme à la phrase, Université de Lyon II 2003, p. 172 [1]

Bassin supérieur[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]