Fontaine des Neuf Jets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fontaine des Neuf Jets
Céret-Fontaine des neuf jets (2013).jpg
Présentation
Type
Propriétaire
Statut patrimonial
Localisation
Adresse
Place des Neuf Jets, 66400Voir et modifier les données sur Wikidata
Céret, Pyrénées-Orientales
Flag of France.svg France
Coordonnées

La fontaine des Neuf Jets Écouter (Font dels Nou Raigs en catalan) est un monument public situé à Céret (Pyrénées-Orientales)[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La fontaine des Neuf Jets est la principale fontaine de la ville. Elle est construite en 1313 sur la place du même nom et remodelée au fil du temps. La première modification est réalisée après l'union des royaumes de Castille et d'Aragon en 1479 par Ferdinand II d'Aragon. Un lion regardant vers l'Espagne et surmontant la fontaine est ajouté. Après le traité des Pyrénées en 1660, la France de Louis XIV procède au retournement vers la France de la tête de ce lion et appose l'inscription «Venite Ceretens, leo factus est gallus» (« Venez Cérétans, le lion s'est fait coq »). L'ouvrage d'abord situé au centre d'une petite place, se trouve excentré lors de l'agrandissement de la Place des Neuf jets. Elle est alors recentrée au XXe siècle. Au cours de ces travaux des éléments appartenant à une autre fontaine antérieure sont retrouvés sous la fontaine des Neuf Jets. Ceux-ci sont désormais assemblés en une autre fontaine située derrière l'église. Au cours de ces travaux de déplacement, la vasque principale circulaire étroite est changée par une vasque en marbre plus large et octogonale. La fontaine est classée monument historique en 1910[1]. Dégradé lors de la féria 2011, le lion est remplacé en août 2013 et repositionné vers son orientation initiale vers l'Espagne[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]