Flanelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un tissu de flanelle imprimé de motifs floraux.

La flanelle (parfois fautivement nommée flanalette) est un tissu duveteux et doux au toucher, à l'origine en laine cardée et maintenant souvent en coton peigné.

Cette étoffe symbolise les quarante-trois ans de mariage.

Alors qu'on parle de « tissu peigné » pour désigner la laine légèrement feutrée, lorsqu'elle l'est davantage, on parle de « flanelle ». À partir du début du XXe siècle, elle est utilisée pour les vêtements portés l'été, en bord de mer ou pour la pratique des sports[1]. De nos jours, elle est plus légère qu'auparavant (340 g contre 500 g) et plus douce au toucher. Elle sert à confectionner des costumes d'hommes. Il ne faut pas confondre la flanelle avec le feutre de laine, qui n'est pas une matière tissée[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Valerie Mendes et Amy de la Haye (trad. Laurence Delage, et al.), La mode depuis 1900 [« 20th Century Fashion »], Paris, Thames & Hudson, coll. « L'univers de l'art », , 2e éd. (1re éd. 2000), 312 p. (ISBN 978-2-87811-368-6), p. 47
  2. « La bonne mesure du tailleur Scavini - Flanelle immortelle », Le Figaro Magazine, semaine du 6 mars 2015, page 91.

Sur les autres projets Wikimedia :