Fjord norvégien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Sognefjorden, Norvège vu d'Aurland. Au fond, Flam

Un fjord ou fiord (mot norvégien, prononcé fiord) est une vallée glaciaire très profonde, habituellement étroite et aux côtes escarpées, se prolongeant en dessous du niveau de la mer et remplie d'eau salée.

On appelle souvent la Norvège le « pays des fjords », car ils y sont extrêmement nombreux et spectaculaires. Le plus long d'entre eux est le Sognefjord. Également très connu des touristes est le Geirangerfjord.

L'eau en surface des longs fjords est très peu salée : elle est en grande partie issue de torrents et de la fonte des neiges. Il s'agit d'une eau douce et froide, donc moins dense que l'eau de mer à laquelle elle se mélange peu et au-dessus de laquelle elle reste.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La Norvège est une bande de terre située dans l'extrême nord de l'Europe. Ses côtes sont découpées par des vallées appelées fjords, comptant les eaux intérieures les plus profondes du monde. Aujourd'hui encore, des glaciers continuent à façonner ces paysages variés, qui fournissent des habitats peu perturbés et une faune très diversifiée.

Un fjord est un ravin profond. La mer y remonte loin à l'intérieur des terres. Nombreux en Norvège, les fjords existent dans d'autres régions du monde. Le littoral norvégien s'étend sur 3 380 kilomètres de long, mais en tenant compte de son découpage par les fjords, il est dix fois plus grand, soit près de la moitié de la circonférence de la terre.

Faune et Flore[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

Un jeune lynx
Élan
  • Mammifères

Les forêts de conifères abritent de nombreux mammifères. Les musaraignes sont parmi les plus petits. Les petits campagnols et lemmings sont également communs. Ils mènent une vie dangereuse, car ce sont les proies des chouettes.

Dépassant deux mètres de haut, l'élan est le plus grand mammifère des forêts de Norvège. Le renne est commun, mais le glouton est devenu rare.

De nombreux mammifères vivent sur les pentes abruptes des montagnes bordant les fjords. La neige et la glace leur procurent de l'eau et favorisent la pousse de la végétation. Les grandes espèces résistent souvent mal au froid, mais certaines, comme le bœuf musqué, y sont parfaitement adaptées.

L'ours brun et le lynx boréal sont devenus de plus en plus rares, mais peuvent être vus dans le grand Nord. Le loup, qui a été chassé pendant des siècles, est devenu extrêmement rare. Parmi les mammifères aquatiques, le castor et la loutre sont encore relativement abondants en Norvège.

  • Oiseaux

Les caractéristiques des fjords norvégiens en font un environnement idéal pour la faune, tant pour les grands oiseaux marins que pour les petites espèces forestières. Les îles Lofoten sont le plus grand sanctuaire d'oiseaux de Norvège; sur ces 365 petites îles, guillemot, macareux, pygargue, mouette tridactyle, fulmar, fou de Bassan et barge à queue noire vivent paisiblement.

De nombreux oiseaux insectivores, comme les pouillots et les gobe-mouches, migrent des tropiques aux forêts de conifères chaque printemps. Ils viennent au bord des fjords car la nourriture y est abondante et la longueur du jour idéale pour élever leurs jeunes.

Il est possible d'apercevoir le pygargue à queue blanche, l'aigle royal, le faucon pèlerin ou même le faucon gerfaut survolant les montagnes au bord des fjords.

Flore[modifier | modifier le code]

Les paysages sont variés : îlots rocheux par milliers, forêts denses de pins et de bouleaux, landes et tourbières. Grâce à l'effet du Gulf Stream (courant marin chaud), fleurs, baies et champignons sont abondants.

La renoncule des glaciers détient le record d'altitude des plants de Norvège, en poussant jusqu'à 2 370 mètres. L'anémone des bois est une des fleurs de montagne les plus précoces de Norvège; elle fleurit à la fin du mois d'avril, souvent avant la fonte des neiges. Le bleu intense de la petite gentiane en fait une des fleurs les plus spectaculaires de la région. Elle est très sensible aux variations de température.

Parmi les autres plantes de Norvège, citons la primevère de Scandinavie, la pédiculaire de Laponie ou encore une orchidée célèbre, la calypso.

Comment les fjords se sont formés[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]