Incendies de végétation en Australie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Feux de brousse en Australie)
Aller à : navigation, rechercher

Les feux de végétation en Australie se produisent régulièrement lors des mois les plus chauds de l'année, en raison notamment des climats chauds et secs de ce pays. Ainsi, chaque année, ces feux s'étendent sur de grandes étendues. Au cours des dernières décennies, les principaux Incendies de végétation ont été les incendies du Mercredi des Cendres de 1983, le incendie de végétation du samedi noir (2009), les Incendies de végétation alpins de 2003 de l'Est de Victoria (en) et les incendies de végétation de décembre 2006.

Les principales tempêtes de feu qui engendrent plusieurs décès sont en général nommés d'après le jour de la semaine où ils ont débuté, comme l'incendies du Mercredi des Cendres de 1983 ou les feux de végétation du samedi noir. Certaines d'entre elles se produisent lors de sécheresses ou de canicules, comme celle de 2009 (en), qui a fortement contribué à la force du feu du samedi noir.

Principaux incendies de végétation en Australie[modifier | modifier le code]

Depuis 1851, les incendies de végétation en Australie ont fait environ 800 morts et des dégâts estimés à 1,6 milliards de dollars australiens[1]. En termes de coûts, ils arrivent en cinquième position après les sécheresses, les tempêtes, la grêle et les cyclones[2].

Barème et avertissements sur les risques d’incendie[modifier | modifier le code]

En 2009, un standard d'évaluation des dangers d'incendie : Fire Danger Rating (FDR) a été adopté par tous les États australiens. Pendant la saison des incendies le Bureau of Meteorology (BOM) fournit des prévisions météorologiques pour les risques d'incendies et en considérant les conditions à venir, notamment la température, l'humidité relative, la vitesse du vent et la sécheresse de la végétation, et les autorités déterminent les dangers relatifs au feu en donnant une note quotidienne appropriée, qui fait office de barème. Cette note se trouve à l'entrée des parcs nationaux et sur les routes.

Classement des risques[3],[4]
Catégorie Index danger feu
Catastrophique / Alerte rouge Forêt 100+ Brousse 150+
Extrême Forêt 75–100 Brousse 100–150
Sévère Forêt 50–75 Brousse 50–100
Très haut 25–50
Haut 12–25
Bas à modéré 0–12

Liste des incendies de végétation majeurs[modifier | modifier le code]

Voici un tableau des principaux incendies de végétation en Australie (par ordre chronologique) :

Feu Lieu Superficie brûlée
(1 ha ≈ 2,5 acres)
Date Morts Propriétés endommagées
Jeudi noir (en) Victoria, Australie ≈ 5 millions d'hectares (ha) 6 février 1851 ~12 environ 1 million de moutons et des milliers de têtes de bétail[5],[6]
Mardi rouge (en) Victoria 260 000 ha 12 2 000 édifices[6]
Incendies de végétation de 1926 Victoria février - mars 1926 60[7] 1 000
Vendredi noir (en) Victoria 2 millions ha décembre 1938 – janvier 1939, avec un maximum le 13 janvier 71 3 700
Incendies de végétation de 1944 Victoria ~1 million ha 14 janvier au 14 février 1944 15–20 environ 500 maisons[6]
Incendies de végétation de 1951-1952 Victoria Été 1951–1952 au moins 10[8]
Dimanche noir (en) Australie Méridionale 2 janvier 1955 2
Feux de forêt de 1961 en Australie Occidentale (en)[9] Australie occidentale 1 800 000 ha janvier-mars 1961 0 160 maisons
Incendies de végétation de 1962 Victoria 14–16 janvier 1962 32 450 maisons[7]
Incendie de végétation de Chatsbury (en) Nouvelle-Galles du Sud 5–14 mars 1965 3 59 maisons
Feux de Tasmanie de 1967 (en) Tasmanie ~264 000 ha 7 février 1967 62 1 293 maisons[6]
Incendies de forêt des Monts Dandenong Victoria 1 920 ha 19 février 1968 53 maisons et 10 autres bâtiments
Incendie de végétation de 1969 Victoria 8 janvier 1969 23 230 maisons[7]
Incendies de végétation des districts ouest Victoria 103 000 ha 12 février 1977 4 116 maisons et 340 bâtiments
Incendies de végétation d'Australie Occidentale de 1978 Australie Occidentale 114 000 ha 4 avril 1978 2 6 bâtiments
Incendie de végétation de Sydney de 1979 Sydney et environs décembre 1979 5 28 maisons détruites et 20 endommagées[10]
Incendie de végétation de 1980 à Waterfall Waterfall, NSW >1 million ha 3 novembre 1980 5 pompiers 14 maisons[11]
Incendies du Mercredi des Cendres de 1983 Australie Méridionale et Victoria 418 000 ha 16 février 1983 75 environ 2 400 maisons
Incendie de végétation du Central Victoria Victoria 50 800 ha 14 janvier 1985 3 plus de 180 maisons
Feux de 1994 de la côte Est (en) Nouvelle-Galles du Sud ≈400 000 ha[12] 27 décembre 1993 – 16 janvier 1994 4 225 maisons
Incendie de végétation de Wooroloo Australie Occidentale 10 500 ha 8 janvier 1997 0 16 maisons, centre pénitenciaire
Incendie de forêt de Dandenongs Victoria 400 21 janvier 1997 3 41 maisons[13]
Incendie de végétation de Lithgow Nouvelle-Galles du Sud 2 décembre 1997 2[13]
Feux de forêt de Perth et de la région du Sud-Ouest Australie Occidentale 23 000 ha 2 décembre 1997 2 (21 blessés) 1 maison
Feux de végétation de Linton (en) Victoria 2 décembre 1998 5
Noël noir (en) Nouvelle-Galles du Sud 300 000 ha 25 décembre 2001–2002 0 121 maisons
Feux de végétation de 2003 à Canberra (en) Canberra 160 000 ha[6] 18–22 janvier 2003 4 presque 500 maisons[13]
Feux de végétation de 2003 du Victoria (en) Victoria plus de 1,3 million ha 8 janvier – 8 mars 2003 3 41 maisons
Incendie de Tenterden Australie Occidentale 20 000 ha décembre 2003 2 Cultures, propriétés et bétail.
Feux de végétation de la péninsule Eyre (en) Australie du Sud 145 000 ha 10–12 janvier 2005 9 93 maisons
Incendies de végétation de 2006 sur la côte centrale Central Coast (Nouvelle-Galles du Sud) Jour de l'an 2006
Feu du Jail Break Inn (en) Junee (Nouvelle-Galles du Sud) 30 000 ha[14] Jour de l'an 2006 0 environ 20 000 têtes de bétail. Sept maisons, sept moissonneuses-batteuses et quatre cabanons. Environ 1 500 km de clôtures endommagées[15].
Incendies de végétation de 2005 à Victoria Victoria 160 000 ha décembre 2005 – janvier 2006 4 57 maisons, 359 bâtiments agricoles[16]
Incendies de végétation du mont Lubra (en) Victoria 184 000 janvier 2006 2
Incendie de végétation de Pulletop (en) Wagga Wagga (Nouvelle-Galles du Sud) 9 000 6 février 2006 0 2 500 moutons et 6 têtes de bétail, 3 véhicules et 2 bâtiments et environ 50 km de clôtures.
L'incendie de la Great Divides Victoria 1 048 000 ha – mars 2007 1 51 maisons
Incendies de végétation australiens de 2006-2007 (en) septembre 2006 – janvier 2007
Feu de forêt de Dwellingup Australie Occidentale 12 000 ha 4 février 2007 0 16
Incendie de végétation de Kangaroo Island (en) Australie Méridionale 95 000 ha 6 au 14 décembre 2007 1
Parc national Boorabbin (en) Australie Occidentale 40 000 ha 30 décembre 2007 3 Lignes de haute tension et fermeture de la Great Eastern Highway pendant 2 semaines.
Incendies de végétation du Victoria de 2009 Victoria plus de 450 000 ha 7 février 2009 – 14 mars 2009 173[17] plus de 2 029 maisons et 2 000 autres structures
Incendie de végétation de Toodyay Australie Occidentale plus de 3 000 ha 29 décembre 2009 0 38
Incendie de végétation du Lake Clifton Australie Occidentale plus de 2 000 ha 11 janvier 2011 0 10 maisons
Feu de forêt de Roleystone Kelmscott Australie Occidentale plus de 1 500 ha 6 au 8 février 2011 0 72 maisons détruites, 32 endommagées. Effondrement du Pont de Buckingham (en) sur la Brookton Highway (en).
Feu de broussailles et forêts de Margaret River Australie Occidentale 4 000 ha 24 novembre 2011 0 34 maisons détruites, comprenant la Wallcliffe House (en)[18].
Feux de savanne de Carnarvon Australie Occidentale 800,000 ha + 27 décembre 2011 - 3 février 2012 0 11 baux pastoraux (clôtures, irrigation, points d'eau, fourrage).
Feux de forêt de Tasmanie de 2013 (en) Tasmanie plus de 20 000 ha 4 janvier 2013 1 Au moins 170 bâtiments
Incendie de végétation de Warrumbungle Bushfire Nouvelle-Galles du Sud 54 000 ha 18 janvier 2013 0 Au moins 53 maisons, 118 cabanons, du bétail et de la machinerie agricole[19].
Incendies de végétation de 2013 en Nouvelle-Galles du Sud Nouvelle-Galles du Sud plus de 100 000 ha 17 octobre 2013 et en cours 1 (infarctus) En date du 19 octobre 2013 : au moins 248 édifices[20], 109 endommagés à Springwood, Winmalee, New South Wales (en) et Yellow Rock[21],[22].
Feu de forêt de O'Sullivan de 2015 à Northcliffe Australie Occidentale 98 923 ha 29 janvier 2015 à fin février 2015 0 2 habitations, 5 abris agricoles et des milliers d'hectares de forêt de production (karri et jarrah) ou de parcs nationaux
Feu de forêt de Lower Hotham de 2015 à Boddington Australie Occidentale 52 373 ha Janvier 2015 0 1 habitation, 1 hangar agricole, 1 pont et des milliers d'hectares de forêt de production (jarrah) ou de parcs nationaux
Feux de broussailles de 2015 à Espérance Australie Occidentale Plus de 200 000 ha Octobre & novembre 2015 4 1 dizaine d'habitations et de bâtiments communaux (Scaddan), 15 000 têtes de bétail, 5 réserves naturelles et une grande partie du parc national de Cap Aride
Perth Hills bushfire complex - Solus Group Australie Occidentale 10 016 ha 15 au 24 novembre 2015 0 Forêt de production de jarrah et parc naturel.
Feu de forêt de Murray Road de 2016 à Waroona et Harvey[23] Australie Occidentale 69 165 ha Janvier 2016 2 181 habitations et des milliers d'hectares de forêt de production (jarrah)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bushfires in Australia » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) « Summary of Major Bush Fires in Australia Since 1851 »
  2. (en) « EMA Disasters Database », Emergency management Australia
  3. (en)« Fire Bans (Interdictions de faire du feu) », sur www.cfs.sa.gov.au (consulté le 26 octobre 2013)
  4. (en)« Total Fire Ban and Current Fire Danger Map - NSW Rural Fire Service », sur www.rfs.nsw.gov.au (consulté le 26 octobre 2013)
  5. Black Thursday
  6. a, b, c, d et e (en)ABS 1301.0 – Year Book Australia, 2004. Australian Bureau of Statistics. 24 mars 2006
  7. a, b et c (en) « Major bushfires in Victoria », Department of Sustainability and Environment
  8. (en) Alec H. Chisholm, The Australian Encyclopaedia, vol. 2, Sydney, Halstead Press, , p. 207
  9. (en) H. Matthews, Karridale Bush Fires 1961, Karridale Progress Association Inc., (ISBN 978-0-9871467-0-0)
  10. (en) « Bushfire – Sydney and Region:1 décembre 1979 », Attorney-General's Department (Australie)
  11. (en) « 1979 – 1980, Sydney and Region bushfire », Ministry for Police and Emergency Services,‎
  12. (en)"Bushfires – Get the Facts". Attorney-General's Department.
  13. a, b et c Norther Daily Leader, "Some past bushfires in Australia, p. 3, 10 février 2009
  14. (en) « Bushfire threat eases in NSW », The Sydney Morning Herald,‎
  15. (en) NSW Department of Primary Industries, « Generous support coming in for farmers affected by bushfires », New South Wales Government,‎
  16. (en)http://home.iprimus.com.au/foo7/firesum.html
  17. « Victoria Police - Press conference: Bushfires death toll revised to 173 », sur www.police.vic.gov.au,‎ (consulté le 5 janvier 2015)
  18. (en) « Rain could help damp down WA bushfires », ABC News,‎
  19. (en) Jodie Van de Wetering, « A timeline of the Coonabarabran bushfires », ABC (Western Plains),‎
  20. (en) « Update – Damage assessment and fire investigation », New South Wales Rural Fire Service,‎
  21. (en) « Watch and Act – Linksview Road Fire, Springwood (Blue Mountains) 19/10/13 11:40 », NSW Rural Fire Service,‎
  22. (en) James Madden, « Firestorm destroys NSW communities as hundreds of homes could be lost », The Australian
  23. Fergusson, Euan: Report of the Special Inquiry into the January 2016 Waroona Fire (“Reframing Rural Fire Management”), Government of Western Australia, Volume 1: Report, 29 April 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]