Faucon bérigora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Falco berigora

Le Faucon bérigora (Falco berigora) est une espèce d'oiseaux de proie de la famille des Falconidae. Le terme bérigora dérive de l'ancien nom aborigène donné à cet oiseau.

Description[modifier | modifier le code]

Le faucon bérigora est de couleur variable : certains sujets sont entièrement bruns, d'autres bruns dessus et blanchâtres dessous, avec ou sans marques foncées.

Il diffère des autres faucons par ses ailes plus larges et ses pattes plus longues.

Sa taille est de 41 à 51 cm.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce d'Australie et de Nouvelle-Guinée se rencontre dans tous les milieux à l'exception des forêts, mais préfère les savanes, prairies et terres cultivées. On le trouve aussi dans les déserts en plaine et jusqu'à 3 000 m d'altitude en Nouvelle-Guinée.

Comportement[modifier | modifier le code]

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Il se nourrit d'arthropodes et de petits vertébrés, et chasse soit en vol, soit à l'affût.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Le faucon bérigora utilise habituellement de vieux nids d'autres oiseaux pour se reproduire.

Faucon guettant une proie, Pikedale, S. Queensland.

Implication dans les feux de brousse[modifier | modifier le code]

En Australie, il a été observé que les faucons bérigora favorisent l'extension des feux de brousse en emportant des brindilles enflammées dans des zones encore intactes[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, quatre sous-espèces ont été décrites :

  • Falco berigora berigora Vigors & Horsfield 1827
  • Falco berigora novaeguineae (Meyer,AB) 1894
  • Falco berigora occidentalis (Gould) 1844
  • Falco berigora tasmanicus (Mathews) 1916

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mark Bonta, Robert Gosford, Dick Eussen, Nathan Ferguson, Erana Loveless et Maxwell Witwer, « Intentional Fire-Spreading by “Firehawk” Raptors in Northern Australia », Journal of Ethnobiology (en),‎ (DOI 10.2993/0278-0771-37.4.700, lire en ligne), accès libre.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :