Fernand De Visscher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fernand de Visscher)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fernand De Visscher, né à Gand le 14 octobre 1885 et mort à Herent (près de Louvain) le 15 décembre 1964, est un professeur d'université, historien du droit, juriste et archéologue belge.

Il est le frère de Charles de Visscher.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études classiques au Collège Sainte-Barbe[1], il étudie le droit à l'Université de Gand. Nommé professeur de droit romain dans cette université en 1914, cette nomination ne prendra effet qu'après la première guerre mondiale, en 1919. Il quittera l'Université de Gand en 1930, moment de sa flamandisation intégrale, refusant d'enseigner en néerlandais, « au nom de l'épanouissement international de la Flandre »[2]. De 1930 à 1936, il enseigna le droit romain aux Facultés Catholiques de Lille, avant d'être nommé professeur à l'Université catholique de Louvain, où il restera jusqu'à la fin de sa carrière en 1956[3].

Il fut directeur de l'Academia Belgica de 1945 à 1949[4]. Il a initié les fouilles archéologiques à Alba Fucens.

Il est le président-fondateur de la Société internationale d'Histoire des Droits de l'Antiquité[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Dekkers, Discours prononcé par Monsieur René Dekkers au nom du Comité exécutif, in: Mélanges Fernand De Visscher IV (=RIDA 1950), p.517-522.
  2. Franz De Ruyt, Notice sur Fernand De Visscher, Annuaire de l'Académie royale de Belgique 1985, p.103.
  3. Franz De Ruyt, Fernand De Visscher, in Nouvelle biographie nationale 2, Académie Royale de Belgique, Bruxelles 1990.
  4. http://www.academiabelgica.it/index.php?id_page=50&id_lang=1&SID&menu2=instacad
  5. Jean Gaudemet, Hommage à Fernand De Visscher, in RIDA 12 (1965), p.XVI-XVII.