Fernand Prunier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fernand Prunier
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Fernand Prunier est un ingénieur français antirelativiste né en 1897 et mort en 1971 qui a joué un rôle dans l'histoire de la théorie de la relativité[1],[2].

Livres[modifier | modifier le code]

  • Newton, Maupertuis et Einstein, réflexions à propos de la relativité (1929)
  • Sur un déplacement de franges enregistré sur une plate-forme en rotation uniforme, avec Alexandre Dufour (1940)
  • Quelques observations et expériences nouvelles et leurs conséquences pour les théories de la physique (1946)
  • Sur des relations numériques discrètes entre les éléments des astres du système solaire et sur leur interprétation (1950)
  • Sur le théorème de Fermat, Fermat l'a-t-il démontré? (1966)

Publications[modifier | modifier le code]

  • Sur une expérience de Georges Sagnac qui serait faite avec des flux d'électrons (janvier 1935)
  • Sur l’observation du phénomène de Sagnac avec une source éclairante non entrainée (mai 1937)
  • Sur l’observation du phénomène de Sagnac par un observateur non entraîné (juin 1937)
  • Sur l’effet Sagnac (octobre 1937)
  • Sur l’effet observé sur un disque de Sagnac en rotation quand une partie du circuit optique n’est pas entrainée (mars 1939)
  • On a Displacement of Fringes Recorded on a Platform in Uniform Rotation (septembre 1942)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Moatti, Alterscience: postures, dogmes, idéologies, Odile Jacob, 2013, p.21.
  2. Eric Gourgoulhon, Special Relativity in General Frames: From Particles to Astrophysics, Springer, 2010, p.469.