Faune de l'Indonésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La faune de l'Indonésie a été très influencée par les événements géographiques et géologiques survenus sur la masse continentale de l'Asie et de l'Australasie. L'actuelle Nouvelle-Guinée était au départ attaché à l'actuelle Australie, formant un supercontinent nommé Gondwana qui commença à se briser il y a 140 millions d'années. Il en résulta un mélange des faunes de la Nouvelle-Guinée et de l'Australie. d'autre part, la masse asiatique influença la faune de l'ouest du pays. Anciennement reliées à l'Asie, les îles de plaque continentale de Sunda (Sumatra, Java, Bornéo et Bali) possèdent une riche faune asiatique. De grandes espèces comme les tigres, les rhinocéros, les orangs-outans, les éléphants ou les léopards étaient abondantes jusqu'à Bali à l'est du pays, mais le nombre et la répartition de ces espèces se sont fortement réduits.

Le naturaliste anglais Alfred Wallace, décrivit une ligne de division entre la distribution des espèces asiatiques et australasiennes[1]. À l'ouest de cette ligne, connue sous le nom de ligne Wallace, les espèces sont asiatiques, et à l'est, elles sont de plus en plus australiennes. Dans son livre de 1869, The Malay Archipelago, Wallace décrit de nombreuses espèces uniques à cette région[1]. La région des îles se trouvant entre la ligne et la Nouvelle-Guinée est aujourd'hui appelée Wallacea[1].

L'Indonésie est seconde après l'Australie en termes de degré d'endémisme, avec par exemple 26 % des 1 531 espèces d'oiseaux ou 39 % des 515 espèces de mammifères étant endémiques[2]. Les 80 000 kilomètres de côtes de mers tropicales de l'Indonésie contribuent également au haut niveau de biodiversité du pays. L'Indonésie a une grande variété d'écosystèmes maritimes et côtiers comme des plages, des dunes, des estuaires, des mangroves, des récifs coralliens ou des vasières[3].

Des espèces endémiques indonésiennes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Tim Severin, The Spice Island Voyage: In Search of Wallace, Abacus Travel,‎ 1997 (ISBN 0-349-11040-9).
  2. (en) Marco Lambertini, A Naturalist's Guide to the Tropics, site de l'Université de Chicago.
  3. (en) T. Tomascik, J.A. Mah, A. Nontji, M.K. Moosa, The Ecology of the Indonesian Seas - Part One, Periplus Editions Ltd., Hong Kong,‎ 1996 (ISBN 962-593-078-7).

Liens internes[modifier | modifier le code]