Farquhar Mac Taggart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Farquhar Mac Taggart (mort vers 1251) est un noble écossais du XIIIe siècle et le fondateur de la lignée des comtes de Ross.

Origine[modifier | modifier le code]

Lorsqu'au début de l'été 1215 Domnall Ban MacWilliam et Kenneth mac Heth les représentants des familles Meic Uilleim et MacHeth, qui prétendaient respectivement au trône du royaume d'Ecosse et au contrôle du comté de Ross, envahissent le nord de l'Écosse en venant de l'ouest. Ils sont combattus par une troupe commandée par certain Farquhar Mactaggart ou Mac Taggart ou en gaélique écossais Ferchar mac in tSagairt.

L'interprétation que le surnom de Farquhar signifie « fils du prêtre  » et serait lié à la possession par sa famille comme abbé-laic de l'ancien monastère gael d'Applecross, fondé sur la côte ouest par le moine irlandais Maol rubha, semble avoir pour origine une spéculation d'historiens du XIXe siècle[1]. S'il avait été en relation avec une fondation ecclésiastique cela aurait plus vraisemblablement été le sanctuaire de Saint Duthac près de Tain, sur la côte sud du Dornoch Firth [2]. Farquhard est probablement originaire de l'est du Ross et comme les autres chefs locaux il a sans doute vue avec hostilité l'intervention de prétendants venant de l'ouest, alors que la suzeraineté des rois d'Écosse ne s'exerçait que de manière peu contraignante dans le nord de leur royaume, contrairement à ce que serait celle de seigneurs soutenus par des alliées irlandais[3]

Carrière[modifier | modifier le code]

Le 15 juin 1215 Farquhar se présente au jeune roi Alexandre II d'Écosse avec les têtes coupées de ses ennemis, et il en est récompensé par la chevalerie. En 1221 Alexandre II vient à Inverness, et peu après entre cette année et 1226 il promeut Farquhar comte de Ross, le premier d'une longue lignée[3].

En juillet 1235 Farquhar justifie le bien fondé de son élévation au titre comtal en participant à la campagne Alexandre II au Galloway, son arrivée inopinée permet de retourner la situation d'un combat mal engagé en faveur du roi. Ferquard conserve ensuite des liens étroits avec le Galloway et les Iles de l'Ouest de l'Écosse. Au cours de la décennie 1220 il fonde un monastère pour des moines Prémontrés; l'abbaye de Fearn avec des chanoines venant de Whithorn, pendant qu'en 1223 sa fille Christina épouse Óláf, qui deviendra roi de l'Île de Man[4]. , et qu'il assiste ensuite lors de combat contre ses ennemis à Skye. Il apparaît également à la cour royale, comme témoin lors du traité d'York en 1237 et souscripteur de la copie du traité anglo-écossais de 1244 qui est envoyé au pape pour confirmation[3].

Farquhar meurt vers 1251, et est inhumé à Fearn. Son étroite association avec le pouvoir royal qui a favorisé sa remarquable carrière apparaît clairement dans le fait que ses deux fils nés d'une mère anonyme, reçoivent les noms de « William » et de « Malcolm », sans aucun doute en référence aux deux rois d'Écosse homonymes de la fin du XIIe siècle[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. par exemple (en) William Forbes Skene Celtic Scotland Volume I: «  History and Ethnology ». Seconde édition, David Douglas (Edinburgh 1886) Reprint par Forgotten Book Classic Reprint Series (ISBN 978-144008053-1) p. 483
  2. (en) John L. Roberts Lost Kingdoms. Celtic Scotland and the Middle Ages Edinburgh Univesity Press (Edinburgh 1997) (ISBN 0748609105) p. 74
  3. a, b, c et d (en) R. W. Munro and Jean Munro « Farquhar Mactaggart (d. c.1251) dans Ross family (per. c.1215–c.1415) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004
  4. (en) Richard Oram Domination and Lordship. Scotland 1070-1230 Edinburgh University Press (Edinburgh 2011) (ISBN 9780748614974) p. 189

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Richard Oram Domination and Lordship Scotland 1070-1230 Edinburgh University Press (Edinburgh 2011) (ISBN 9780748614974).
  • (en) Richard Oram Alexander II (1214-1249) King of Scots Birlinn Ltd Edinburgh (ISBN 9781907909054)
  • (en) John L. Roberts Lost Kingdoms. Celtic Scotland and the Middle Ages Edinburgh Univesity Press (Edinburgh 1997) (ISBN 0748609105).
  • (en) R. W. Munro and Jean Munro « Farquhar Mactaggart (d. c.1251) dans Ross family (per. c.1215–c.1415) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004