Malouine orientale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Falkland orientale)
Aller à : navigation, rechercher
Malouine orientale
East Falkland (en)
Image illustrative de l'article Malouine orientale
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Revendication par Drapeau de l’Argentine Argentine
Archipel Îles Malouines
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 51° 48′ 22″ S 58° 47′ 14″ O / -51.806111, -58.787222 ()51° 48′ 22″ S 58° 47′ 14″ O / -51.806111, -58.787222 ()  
Superficie 6 605 km2
Point culminant Mont Usborne (705 m)
Géologie Île continentale
Administration
Territoire britannique d'outre-mer Îles Malouines
Démographie
Plus grande ville Port Stanley
Autres informations
Fuseau horaire UTC-3

Géolocalisation sur la carte : Îles Malouines

(Voir situation sur carte : Îles Malouines)
Malouine orientale
Malouine orientale
Îles du Royaume-Uni
Johnson's Harbour

La Malouine orientale ou Falkland orientale (en anglais East Falkland, en espagnol Isla Soledad) est la plus grande des îles Malouines (Falkland Islands), archipel britannique de l'Atlantique Sud, avec une superficie de 6 605 km²[1]. C'est la seconde plus grande île sub-antarctique, juste derrière la Grande Terre aux îles Kerguelen. La population est d'environ 1900 habitants, représentant une large majorité de la population totale de l'archipel, la plupart résidant dans la moitié nord de l'île et dans la seule ville de l'archipel, Port Stanley qui en est la capitale. La moitié sud, reliée au nord par un isthme étroit, est connue sous le nom de Lafonia. Elle est séparée de Falkland occidentale par le détroit des Falkland.

Géographie[modifier | modifier le code]

Gypsy Cove, East Falkland

Le point culminant de l'île, le mont Usborne (705 m), dans les Wickham Heights, est également le point culminant de l'archipel. La plus grande partie de l'île est cependant de faible altitude, légèrement vallonnée, formant des tourbières et des pâturages. Géologiquement, l'île est principalement constituée de grès, avec du quartzite et de l'ardoise. Le sol est souvent pauvre et acide.

L'île est coupée par deux profonds fjords, le Choiseul Sound et le Brenton Loch se prolongeant par le Grantham Sound, qui laisse la partie nord et Lafonia dans le sud juste reliés par isthme de 3 km de large. Le littoral de l'île est assez découpé avec de nombreuses petites baies et pointes.

Le nord de l'île est formé de collines et est traversé par une chaîne un peu escarpé, les Wickham Heights, courant d'est en ouest et s'élevant par endroit à plus de 650 mètres. Le reste de l'île est principalement composé de terre vallonnées, un mixte de pâturages et de morasses, avec plusieurs petits étangs d'eau douce peu profonds et de petits torrents dans les vallées. Deux petites anses étroites, Berkeley Sound et Port William, pénètrent assez profondément à l'intérieur de l'extrémité nord-est de l'île

Les autres paysages se composent de pierriers couverts de sansevieria, de landes et de tourbières. Gypsy Cove, une petite baie, est considérée comme l'un des plus beaux endroits de l'île.

Population et infrastructure[modifier | modifier le code]

La cathédrale Christchurch à Stanley

East Falkland abrite la capitale de l'île Port Stanley qui est son principal port.

Port Louis, ancien siège du gouvernement, à la pointe du Berkeley Sound, mais dont le mouillage fut considéré comme trop exposé fut abandonné et en 1844, des bâtiments publics furent construits aux abords d'une anse plus protégée qui deviendra Port Stanley.

On retrouve d'autres hameaux sur l'île : Port Louis, Darwin, Port San Carlos, San Carlos, Salvador, Johnson's Harbour, Fitzroy, Mare Harbour et Goose Green.

L'île possède également deux aérodromes avec piste en dur, l'aéroport de Port Stanley et la base RAF de Mount Pleasant. Un phare se dresse au cap Pembroke près de port Stanley. L'île possède aussi la majeure partie du faible réseau routier de l'archipel.

Économie[modifier | modifier le code]

Maison à East Falkland

Les principales activités de l'île sont la pêche, l'élevage du mouton, l'administration et le tourisme. De l'avoine est cultivée mais en raison de la forte humidité et de l'acidité du sol, les terres sont principalement utilisées pour le pâturage.

Comme Stanley est la capitale et l'unique ville et que East Falkland est la plus peuplée des îles, elle joue un rôle économique moteur pour l'archipel. Plusieurs bateaux de croisières y font escale. La base de la RAF de Mount Pleasant, où quelques centaines de militaires britanniques sont stationnés, contribue aussi de manière importante à l'activité de l'île dont la population est de moins de 2000 individus.

De petits élevage de chevaux et de bétail existent et quelques sondages et explorations récents suggèrent une possible exploitation minière de l'île.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

En raison d'une plus grande activité humaine, East Falkland est l'île ayant connu le plus de problèmes de protection et de conservation d'espèces florales et animales. Le warrah, une variété locale de loup ou de renard, en fut une des premières victimes. Cette espèce décrite par Darwin dans son Voyage du Beagle a disparu de l'île puis de l'archipel en 1876 (seule espèce de canidé à disparaitre lors des temps historiques) :

"The only quadruped native to the island is a large wolf-like fox (Canis antarcticus), which is common to both East and West Falkland. I have no doubt it is a peculiar species... Their numbers have rapidly decreased; they are already banished from that half of the island which lies to the eastward of the neck of land between St. Salvador Bay and Berkeley Sound. Within a very few years after these islands shall have become regularly settled, in all probability this fox will be classed with the dodo, as an animal which has perished from the face of the earth."

Des rats sont arrivés avec l'homme sur l'archipel mais malgré cela, l'île est resté un grand havre pour la faune d'oiseaux marins dont une grande variété de manchots.

Des Guanaco furent introduits, mais sans succès, en 1862 à East Falkland, au sud du Mt Pleasant où le Prince Alfred les chassa en 1871 [2]. Ils ont depuis disparu de l'île mais subsistent encore sur Staats Island

Charles Darwin observa la vie sauvage de l'île lors du passage du HMS Beagle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Situation actuelle[modifier | modifier le code]

Après la guerre des Malouines, les Britanniques ont considérablement renforcé leur présence militaire à East Falkland et ont grandement amélioré les infrastructures à Port Stanley et aux environs, goudronnant ainsi de nombreuses routes. La population a augmenté, principalement à cause du développement de Stanley, mais a décliné au Camp, nom donné aux Fakland (probablement de l'espagnol campo, la campagne) pour désigner le reste de l'île et de l'archipel, hors Stanley. La plupart des améliorations de l'infrastructure ont eu lieu sur East Falkland.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]