Admiral (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Admiral et Amiral.

Admiral (amiral en français) est le grade d'officier le plus élevé de la Deutsche Marine, la marine militaire de l'Allemagne. Il est l'équivalent du General de la Heer et du General de la Luftwaffe, les composantes terrestre et aérienne des forces armées allemandes. Au sein du Zentraler Sanitätsdienst der Bundeswehr, les services médicaux communs de l'armée allemande, il n'y a pas d'équivalent. L'admiral est un officier quatre étoiles, équivalent à un grade OTAN OF-9. En 2016, il n'y a aucun officier portant ce grade dans la marine allemande, seuls les officiers promus au poste de chef d'État-Major de la Bundeswehr y accèdent. Seuls quatre officiers ont tenu ce rang : Armin Zimmermann, Günter Luther, Dieter Wellershoff et Rainer Feist.

En outre, ce grade a aussi été utilisé dans d'autres forces navales allemandes (Kaiserliche Marine, Reichsmarine, Kriegsmarine et Volksmarine) ainsi que dans la marine marine austro-hongroise, au sein de laquelle l'admiral était un officier trois étoiles.

S'adresser à un admiral[modifier | modifier le code]

La manière officielle de s'adresser formellement à un militaire avec le rang d’admiral (OF-9) est « Herr/Frau Admiral ». Cependant, selon les traditions navales allemandes, la manière de s'adresser à tout officier général (OF-6 à OF-9) est "Herr/Frau Admiral". Dans la Kaiserliche Marine, un admiral devait être appelé comme « Eure Exzellenz » (Votre Excellence)[1].

Insigne et rang[modifier | modifier le code]

Son insigne de grade, porté sur les manches et les épaules, est une étoile à cinq branches au-dessus d'une grande bande d'or et trois bandes normales (sans l'étoile quand les boucles de rang sont portés). Le grade est noté OF-9 selon les équivalences de l'OTAN[2].

Bundeswehr Logo Marine with lettering.svg
Grades de l'Armée allemande
grade inférieur
Vizeadmiral
Admiral
grade supérieur
aucun

Selon la hiérarchie, du plus gradé au moins gradé :

Histoire des rangs d'amiraux en Allemagne[modifier | modifier le code]

Marines militaires allemandes jusqu'en 1945[modifier | modifier le code]

Le grade d’admiral (ou amiral) est apparu en Allemagne au XIXe siècle, il s'est ensuite développé au début du 20e siècle de par les préparatifs et la mobilisation dus à la Première Guerre mondiale. L'accès à ce grade s'est de nouveau développé au cours de la Seconde Guerre mondiale. Au cours de ces périodes de fort développements de la marine militaire allemande, de nombreux officiers ont accédé au grade d'admiral, parmi eux Otto von Diederichs, Gustav von Senden-Bibran, Georg Alexander von Müller, August von Heeringen, Alfred von Tirpitz et Karl Dönitz.

Grade inférieur
Vizeadmiral
War Ensign of Germany (1938-1945).svg
(Kriegsmarine)
Admiral
Grade supérieur
Generaladmiral

En 1944, les grades de la Kriegsmarine, pour les officiers généraux étaient comme suit[3] :

Grades d'amiraux dans la Kriegsmarine en 1944.
Grade Großadmiral
(GrsAdm)
Generaladmiral
(GenAdm)
Admiral
(Adm)
Vizeadmiral
(VAdm)
Konteradmiral
(KAdm)
Épaulette zentriert zentriert zentriert zentriert zentriert
Manchette zentriert zentriert zentriert zentriert zentriert
Drapeau de commandement Kriegsmarine Grossadmiral-Flag 1945.svg Kriegsmarine Generaladmiral-Flag 1945 v2.svg Admiral.svg Vizeadmiral.svg Konteradmiral.svg
Équivalents OTAN OF-10 OF-9 OF-8 OF-7 OF-6

La Kaiserliche Marine n'utilisait pas de grade d'amiral subalterne au konteradmiral. La Kriegsmarine, qui lui a succédé, utilisait le grade de Kommodore, toutefois le kommodore ne faisait pas partie de l'amirauté, il s'agissait d'un capitaine supérieur dans le commandement d'un escadron.

Marine austro-hongroise[modifier | modifier le code]

La Kaiserliche und königliche Kriegsmarine, la marine de guerre austro-hongroise, aussi connue par son acronyme K.u.k.K. ou par K.u.k.Kriegsmarine avait trois grades d'officiers généraux : kontreadmiral (au 20e siècle aussi konteradmiral), viceadmiral, et Admiral, ainsi que le Großadmiral.

Grades d'amiraux de la K.u.K. Kriegsmarine en 1918
K.u.K. Großadmiral K.u.K. Admiral K.u.K. Viceadmiral K.u.K. Konteradmiral
K.u.K Großadmiral.jpg K.u.K. Admiral.jpg K.u.K. Vizeadmiral.jpg Kontreadmiral ( Österreich-Ungarn).png
Österreich Großadmiral 1915.svg
Flag of an Austro-Hungarian Admiral (1915).svg
Flag of an Austro-Hungarian Vice-Admiral (1915).svg
Flag of an Austro-Hungarian Rear Admiral (1915).svg
Admirals de la K.u.K Kriegsmarine

Coat of arms of the Austro-Hungarian Navy.png

Rank Name Remark
Admiral Friedrich von Pöck Marinkommandant 1871–1883
Admiral Daublebsky von Sterneck Marinkommandant 1883–1897
Admiral Hermann von Spaun Marinkommandant 1897–1904
Admiral Maximilian Njegovan Marinekommandant, Flottenkommandant

Volksmarine[modifier | modifier le code]

Admiral Wilhelm Ehm et vizeadmiral Gustav Hesse (1979).

Admiral est le second plus haut grade d'officier général de la Volksmarine, la marine de la République démocratique allemande. Dans cette marine, il y avait trois grades d'officiers généraux : konteradmiral, vizeadmiral et admiral. Par décision du Conseil d'État est-allemand du 25 mars 1982, le grade de flottenadmiral est introduit.

Officiers généraux de la Volksmarine
OF-9 à 6 OF-9 OF-8 OF-7 OF-6
Arabesques Lampasse Flottenadmiral Admiral Vizeadmiral Konteradmiral
GDR Navy Arab OF6-9.jpg
Spod 6pul.png
GDR Navy OF9 Flottenadmiral.gif
zentriert
GDR Navy OF7 Vizeadmiral.gif
GDR Navy OF6 Konteradmiral.gif
Cuff title
VM Aermelstreifen 3-4 Flottenadmiral.svg
VM Aermelstreifen 3-3 Admiral.svg
VM Aermelstreifen 3-2 Vizeadmiral.svg
VM Aermelstreifen 3-1 Konteradmiral.svg
Command flags
Flag of minister of defence (admiral) - East Germany.svg
Flag of admiral of VM (East Germany).svg
Flag of vice admiral of VM (East Germany).svg
Flag of rear admiral of VM (East Germany).svg
Admiral de la Volksmarine
Grade Nom Dates
Admiral Waldemar Verner (en) 1914-1982
Admiral Wilhelm Ehm 1918-2009
Admiral Theodor Hoffmann 1935-

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]