Facteur de Landé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En mécanique quantique, le facteur de Landé est une grandeur physique sans dimension qui permet de relier le moment magnétique au moment cinétique d'un état quantique. Il est essentiellement utilisé dans le cas d'une particule de spin non nul.

Il est ainsi nommé en l'honneur d'Alfred Landé qui l'a introduit en 1921.

Définition[modifier | modifier le code]

Moment magnétique orbital[modifier | modifier le code]

Au moment cinétique orbital d'une particule de charge q (positive ou négative) et de masse m est associé un moment magnétique orbital :

\vec\mu_L \ = \ \frac{q}{2 m} \ \vec{L},

Moment magnétique de spin[modifier | modifier le code]

Toutefois, dans le cas d'une particule fondamentale, les moments cinétique et magnétique de spin, ne sont plus dans un rapport qui ne dépende que de la charge et de la masse, et l'on introduit un nombre sans dimension, g, facteur de Landé qui permette d'écrire

\vec{\mu}_S \ = \ \frac{gq}{2 m} \ \vec{S},

Valeurs[modifier | modifier le code]

Particules courantes[modifier | modifier le code]

L'équation de Schrödinger ne fait pas intervenir le spin des particules, de sorte que la mécanique quantique non relativiste ne permet pas de déduire la valeur du facteur de Landé d'une particule de spin non nul. Une théorie plus précise, l'équation de Dirac, qui décrit les fermions relativistes de spin 1/2, prédit une valeur ge = -g = −2 pour l'électron très proche de la valeur expérimentale de −2,0023, et l'écart entre les deux est expliqué dans le cadre de l'électrodynamique quantique.

Article détaillé : Moment magnétique anomal.
Valeurs NIST du facteur de Landé[1].
particule gparticule Δg
électron −2,002 319 304 3718 0,000 000 000 0075
neutron −3,826 085 46 0,000 000 90
proton +5,585 694 701 0,000 000 056
muon −2,002 331 8396 0,000 000 0012

Atome[modifier | modifier le code]

Pour un atome, le facteur de Landé intervient dans le calcul des niveaux d'énergie atomiques en champ magnétique faible.

Moment électronique[modifier | modifier le code]

Si l'on s'intéresse au moment cinétique électronique J somme du spin électronique S et du moment cinétique orbital L, le facteur de Landé vaut :

g_J = g_L\,\frac{J(J+1)-S(S+1)+L(L+1)}{2J(J+1)} + g_S\,\frac{J(J+1)+S(S+1)-L(L+1)}{2J(J+1)},

soit approximativement

g_J \approx 1+\frac{J(J+1)-L(L+1)+S(S+1)}{2J(J+1)}

avec

g_L \approx 1 ;
g_S \approx 2.

Le calcul du spin S ne fait intervenir que les électrons de valence.

Moment total[modifier | modifier le code]

Si l'on s'intéresse au moment cinétique total de l'atome F, somme du spin nucléaire I et du moment cinétique électronique J, le facteur de Landé s'écrit

g_F = g_J\,\frac{F(F+1)-I(I+1)+J(J+1)}{2F(F+1)} + g_I\,\frac{F(F+1)+I(I+1)-J(J+1)}{2F(F+1)},

soit approximativement

g_F \approx g_J\,\frac{F(F+1)-I(I+1)+J(J+1)}{2F(F+1)} .

La simplification provient de l'approximation

g_I \approx g_J\,\frac{m_\mathrm{e}}{m_\mathrm{p}} \ll 1.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]