FIRE movement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le mouvement FIRE, de l'acronyme anglais Financial independence, retire early, ou en français "indépendance économique, retraite précoce" est un mouvement dont l'objectif est l'indépendance financière et la retraite anticipée. Le modèle est particulièrement populaire parmi les membres de la génération Y et gagne du terrain à travers les communautés en ligne via l'information partagée dans les blogs, les podcasts et les forums de discussion en ligne[1],[2],[3],[4],[5],[6].

Le représentant du mouvement FIRE en France (FIRE France) est M Victor LORA[7],[8]. Il soutient la forme la plus actuelle du mouvement FIRE, le Frugalisme, une façon plus juste et plus responsable de consommer, en accord avec les ressources de la planète et ses aspirations profondes. En Amérique du Nord, on en entend parler par des figures médiatiques comme Pierre-Yves McSween et Jean-Sébastien Pilotte[9]. Ils mettent l'emphase sur la liberté et la possibilité d'avoir le choix de travailler ou non une fois l'indépendance atteinte.

Ceux qui tentent d'atteindre ces objectifs augmentent intentionnellement leur épargne retraite via la simplicité volontaire ou essayent de diversifier leurs sources de revenu. L'objectif est d'économiser un montant à partir duquel les intérêts générés par les placements fournissent assez d'argent pour supporter les frais de la vie courante. Les promoteurs de ce mouvement suggèrent la règle des 4 % (en) comme guide. L'intention est de permettre un départ à la retraite longtemps avant l'âge de la retraite légal.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gurk Christoph, « La retraite à 40 ans ? Chiche ! », Süddeutsche Zeitung - Munich,‎ (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2018)
  2. (en-US) Ann Brenoff, « 7 Things You Can Learn From The FIRE Movement », Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juillet 2018)
  3. (en-US) Kristin Wong, « The Basics of FIRE (Financial Independence and Early Retirement) », Two Cents,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juillet 2018)
  4. (en-US) « Young People Say Screw It, Retire in Their 30s », Free,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juillet 2018)
  5. (en-US) « Initial r/FIRE Survey Results: Quick and Dirty Summary Statistics », Supply Chen Management,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juillet 2018)
  6. (en) Next Avenue, « What 30-Year-Old Retirees Can Teach The Rest Of Us », Forbes,‎ (lire en ligne, consulté le 22 octobre 2018)
  7. « Chaouch Express : qui sont les "frugalistes", ceux qui rêvent d'une retraite à 40 ans ? - Quotidien avec Yann Barthès | TMC », sur MYTF1 (consulté le 5 juillet 2020)
  8. « A la rencontre des « frugalistes », promoteurs de la retraite à 40 ans », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 5 juillet 2020)
  9. Nicolas A. Martineau, « «Liberté 45» : vivre maintenant ou dans 20 ans? », sur Le Journal de Montréal (consulté le 23 octobre 2020)

Lien externe[modifier | modifier le code]