Frugalisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le frugalisme est un mode de vie consistant à mettre de l’argent de côté pour ensuite travailler moins et vivre mieux, quitte à gagner moins[1],[2].

Le concept suppose de vivre « en-dessous » de ses moyens[3] afin de pouvoir partir très tôt à la retraite bien avant l’âge légal, en se constituant des revenus alternatifs et des revenus passifs. Les anglos-saxons appellent cela "early retirement" ou retraite anticipée en français.

Ce mouvement, puisqu'il nécessite une thésaurisation d'argent avec une volonté limitée de le dépenser dans le futur, pourrait être considéré comme un concept moderne de l'avarice[4] mais est plutôt perçu par les frugalistes comme un moyen de se libérer de la société de consommation et de la Rat Race qui prône le dur labeur et la surconsommation[5].

Le frugalisme est notamment populaire en Allemagne[6],[7].

Il est à rapprocher du concept plus populaire de liberté financière et dont il est une émanation[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Amandine Begot, « Le "Frugalisme", ou ces Français qui choisissent la retraite à 40 ans », sur le site RTL.fr, (consulté le 6 septembre 2018).
  2. Clotilde Costil, « Les «frugalistes», ces Français qui arrêtent de travailler à 40 ans », sur le site du Figaro.fr, (consulté le 6 septembre 2018).
  3. Williams Montrozier, « Vivez comme les riches, vivez en dessous de vos moyens », sur fin-de-la-rat-race.com,
  4. « Complément d'enquête. La retraite à 40 ans ! », sur France 2,
  5. « Qu’est-ce que c’est que ça : le Frugalisme ? », sur fin-de-la-rat-race.com,
  6. Théo Lebouvier, « Vivre de peu, mais vivre heureux: la recette du « frugalisme » qui cartonne en Allemagne », sur le site neonmag.fr (consulté le 6 septembre 2018).
  7. « Vie modeste et retraite précoce : le frugalisme fait du buzz en Allemagne », sur Ladepeche.fr,
  8. (en) Gisela Enders, Financial Freedom, Norderstedt, Books on Demande, , 148 p. (ISBN 9783744893718)