Eugène Pujarniscle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eugène Pujarniscle
Naissance
Solliès-Toucas (France)
Décès (à 70 ans)
Phnom-Penh (Cambodge)
Nationalité Flag of France.svg Française
Profession

Eugène Pujarniscle (né le à Solliès-Toucas en France, mort le à Phnom-Penh au Cambodge[1]) est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa Licence de Lettres en poche, il décide en 1912 de partir en Indochine pour y exercer le métier d'enseignant. Il collabore à des revues telles que la Revue indochinoise, la Revue des nouvelles indochinoises ou les Pages indochinoises, au sein desquelles il publie plusieurs romans d'aventures exotiques en feuilleton dans les années 1920-1930. Ce fonctionnaire réputé pour son efficacité constitue ainsi une œuvre littéraire exclusivement consacrée aux pays qu'il a découverts et aimés dans cette région de l'Asie du Sud Est où il a vécu jusqu'à la fin de ses jours. Ses romans proposent une peinture inspirée et poétique du Tonkin et laissent transparaître son attachement passionné à l'Indochine et à ses habitants, à ses coutumes et à sa philosophie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres originales
  • Colonie et littérature coloniale, Les pages Indochinoises, 15 septembre 1923
  • L'œuvre de la France en Indochine, Imprimerie d'Extrême-Orient, 1927
  • Gouvernement général de l'Indochine. Direction de l'Instruction publique. L'Œuvre de la France en Indochine. La paix française, Imprimerie. d'Extrême-Orient, 1927
  • Lectures littéraires sur l'Indochine, Le-Van-Tan, 1929
  • Le Bonze et le pirate, G. Crès, coll. "Aventures", 1929
  • Philoxéne ou de la littérature coloniale, Firmin-Didot, 1931
  • La Bouche scellée, G. Crès, 1931
  • Morceaux choisis d'auteurs français à l'usage de l'enseignement primaire supérieur franco-indigène, par E. Pujarniscle, Imprimerie d'Extrême-Orient, 1933
Rééditions
  • Le Bonze et le pirate, Plon, 1931, (1re éd. 1929)
  • La Bouche scellée, Éditions Cosmopolites, coll. "du lecteur", 1934, (1re éd. 1931)
  • Le Bonze et le pirate, Kailash, coll. "Les exotiques", 1994 (1re éd. 1929) (ISBN 2-909052-47-8) [1]
  • La Bouche scellée, Kailash, coll. "Les exotiques", 1995, (1re éd. 1931), (ISBN 2-909052-62-1) [2]
  • La Petite sœur de Mademoiselle Neige, Kailash, coll. "Les exotiques", 2006 (ISBN 2-84268-130-4) [3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Guillaume Bridet, « Philoxène ou De la littérature coloniale - Eugène Pujarniscle », Le Courrier de la SIELEC, Société Internationale d'Étude des Littératures de l'Ère Coloniale, no 2,‎ , p. 16 (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]

Monographie
  • Alain Ruscio, Le Credo de l'homme blanc. Regards coloniaux français XIXe-XXe siècles, Complexe, 1995 (ISBN 2-870-27947-7)
Source numérique

Liens externes[modifier | modifier le code]