Eugène Diaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eugène Diaz
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Père
Autres informations
Maîtres

Eugène-Émile Diaz de la Pena, né le à Paris et mort le à Colleville-sur-Mer[1], est un compositeur et chef d’orchestre français. Il est également peintre[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du peintre Narcisse Díaz de la Peña, Diaz fut, à partir de , l’élève de Reber et d’Halévy[3] au Conservatoire de Paris. Le , il fit représenter au Théâtre-Lyrique, le Roi Candaule, opéra-comique en deux actes, accueilli par la critique comme un début heureux[4]. Ayant obtenu le prix au concours d’opéra organisé en , avec la Coupe du roi de Thulë, il ne put faire représenter cet ouvrage que longtemps après, le , sans succès[3]. Il a, en outre, publié quelques mélodies[3], dont la Tirelire de Suze, poème de Eugéne Damien en 1892. [5]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales du Calvados, acte de décès dressé à Colleville-sur-Mer le 11/09/1901, vues 80 et 81 / 81
  2. voir fiche data, https://data.bnf.fr/fr/13925157/eugene_diaz/
  3. a b et c Alexandre Bisson et Théodore de Lajarte, Petite Encyclopédie musicale : Histoire générale de la musique, t. 2, Paris, A. Hennuyer, , ix, 395 p., 20 cm (OCLC 954992191, lire en ligne), p. 162.
  4. Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains : contenant toutes les personnes notables de la France et des pays étrangers, Paris, Hachette, , iv-1888 p., 1 vol. 25 cm (lire en ligne), p. 538.
  5. Gil Blas, « La Tirelire de Suze », sur https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7522913h/f3.image.r=La%20Tirelire%20de%20Suze%20medina%20eugene%20%20diaz?rk=214593;2,

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]