Erik Vullum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant un journaliste
image illustrant un écrivain image illustrant norvégien
Cet article est une ébauche concernant un homme politique, un journaliste et un écrivain norvégien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vullum.
Erik Vullum.

Erik Vullum, né le 28 décembre 1850 à Lund et mort le 14 mars 1916 à Lillehammer[1], était un journaliste et écrivain norvégien, et également politicien pour le Parti libéral norvégien.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Son père est Olaus Vullum (1812-1852) et sa mère est Ingeborg Krogness (1825-1926). Il était neveu de Johan Richard Krogness. En septembre 1879, il se marie avec Margrethe Vullum[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il était porte-parole du Parti Libéral dans les années 1980, et a écrit plusieurs livres et articles de journaux dans l'esprit du mouvement libéral. Il a également écrit la biographie de Christian Magnus Falsen et de Henrik Wergeland en 1881[2], ainsi que des livres dédiés à l'indépendance norvégienne : 'Følgerne af 9. Juni (1883), Unionen og dens Fremtid (1894) et Hvorledes Norge blev frit (1913). Il décrivait Henrik Wergeland comme une figure politique libérale[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kristrian Magnus Falsen, Grundlovens Fader (1881)
  • Henrik Wergeland i Digt og Liv (1881)
  • Leon Gambetta (1881)
  • Fölgerne af 9 Juni (1883)
  • Unionen og dens Fremtid (1894)
  • Hvorledes Norge bleu Frit (1913)
  • Norge og Begivenhederne i 1814 (1914)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]