Emmanuel Bob Akitani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Emmanuel Bob Akitani
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
LoméVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique

Emmanuel Bob Akitani, né le à Aného dans la préfecture des Lacs et mort le à Lomé, est un homme politique et ingénieur togolais. Il est membre fondateur de I'Union des forces du changement (UFC)[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et diplômes[modifier | modifier le code]

Études secondaires - Diplômes obtenus

  • Bac 1re partie (série moderne) en 1949 à Paris (France)
  • Bac 2e partie (série maths élémentaires) en 1950 à Paris

Études supérieures en France : 1950 - 1959

Activités professionnelles[modifier | modifier le code]

  • Sept. 1959 - déc. 1960 : Ingénieur de forage à la SPS (Société des pétroles du Sénégal) Société privée filiale de BP-France au Sénégal
  • Janv. 1961 - nov. 1969 : directeur adjoint puis directeur des Mines et de la Géologie (N.B. Stage dans les mines : six mois (avril - oct. 1964) au Québec (Canada) et au Chili)
  • de 1963 à 1969 : codirecteur du Projet des Nations unies de Recherches minières et des Eaux Souterraines
  • Nov. 1969 -  : conseiller technique du ministre des Mines
  • -  : membre du Directoire (secrétaire général) de la CT.M.B. devenue OTP (Office togolais des phosphates)
  • Alors « Ingénieur de classe exceptionnelle du cadre des fonctionnaires des mines et de la géologie », désirant s'occuper autrement, sur sa demande, est retraité de la fonction publique à compter du
  • Dernière fonction, directeur de SARIV, une SARL opérant dans le domaine de l'énergie solaire

Cadre politique[modifier | modifier le code]

Années 1950, en France :

  • militant de l'Association des étudiants togolais en France (" Jeune Togo") ;
  • militant de la Fédération des étudiants d'Afrique noire en France (FEANF) ;
  • 1957 - 1958. Président du "Jeune Togo" ; c'est à son initiative qu'une délégation des Étudiants a été envoyée œuvrer aux côtés des Partis nationalistes au Togo lors des historiques élections législatives du .

Retour au Togo en ,

  • membre et militant du Parti "Unité togolaise" à partir de  ;
  • militant et membre fondateur du parti Union des forces de changement (UFC), dont il est ensuite premier vice-président[1].

Élection présidentielle de 2005[modifier | modifier le code]

Emmanuel Bob Akitani est l'un des trois candidats restants en lice le , jour des élections. Ce scrutin très contesté a été l'objet de nombreuses irrégularités pour éviter son élection[2]. D'après des décomptes officieux, il aurait dû être le véritable vainqueur de ces élections avec une large majorité. Faure Gnassingbé, fils du général Eyadéma, a été officiellement proclamé président de la République[3],[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Bob Akitani est marié et père de cinq enfants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « RFI - Emmanuel Bob Akitani - Invité Afrique », sur www1.rfi.fr (consulté le )
  2. a et b « Togo : Emmanuel Bob Akitani, désigné candidat unique de l'opposition », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Deutsche Welle (www.dw.com), « Togo: Bob Akitani, candidat de l'opposition | DW | 15.03.2005 », sur DW.COM (consulté le )
  4. « < UFC TOGO >> Oraison funèbre de Akakpovi Emmanuel Bob Présient d'Honneur de l'Union des Forces de Changement », sur www.ufctogo.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]