Emma Gad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Emma Gad
Emma Gad.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
CopenhagueVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Conjoint
Urban Gad (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Emma Gad (gravsted).JPG
Vue de la sépulture.

Emma Gad ( - ), née Emma Halkier, est un écrivaine et socialite danoise qui écrit des pièces et des livres souvent satiriques. Bien qu’elle soit un écrivain prolifique, beaucoup de ses œuvres tombent dans l'oubli après sa mort. Takt og Tone, un livre sur l'étiquette dans la haute société, écrit durant sa vieillesse, est une œuvre qui est restée populaire[1].

Elle a reçu une médaille d'or du mérite en 1905. Aujourd'hui, ses œuvres sont conservées à la Bibliothèque royale du Danemark.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gad grandit dans une maison relativement aisée et reçoit une bonne éducation[1]. Elle épouse Nicolas Urban Gad, un contre-amiral, en 1872. Ils ont eu deux fils : Henry et Urban Gad, qui deviendra cinéaste et épousera Asta Nielsen[2]. Elle est membre de nombreux syndicats et de sociétés de femmes à Copenhague[3] et son domicile est un haut lieu de rencontre pour les intellectuels du Danemark au tournant du siècle[1].

En 1886, elle se produit comme dramaturge à la Stærekassen (en) du Théâtre royal danois, mettant en scène ses propres pièces jusqu’en 1913[1]. Sa pièce, Et Sølvbryllup, est refusée par le Théâtre royal danois pour « immoralité » et sera joué à au Dagmar Theater en 1890[1]. Au milieu des années 1890, elle est à l'origine du succès de la 1895 Copenhagen Women's Exhibition (en). En 1898, elle cofonde l'Association des femmes du commerce et des commis, la première organisation professionnelle de femmes travaillant[4].

Avec son époux en 1913.

Elle publie son premier ouvrage en 1886, intitulé Et Aftenbesøg, qui est un succès[2]. Pendant les trente années suivantes, elle écrit environ trente pièces de théâtre[2]. Son livre, Etiquette - Comment se comporter avec les gens (danois : Takt og Tone - Om Omgang med Mennesker) est publié en 1918[5].

Le , Google a confectionné un Doodle pour le 161e anniversaire d'Emma Gad[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) Katharina Wilson, An encyclopedia of continental women writers. 1. A - K, Garland Publishing, Incorporated, , 436– p. (ISBN 978-0-8240-8547-6, lire en ligne)
  2. a b et c (en-GB) « Gad, Emma », sur Nordic Women's Literature (consulté le 8 février 2019)
  3. (en) Ethnologia Scandinavica, Royal Gustav Adolf Academy, (lire en ligne)
  4. (da) « Emma Gad (1852 - 1921) », Kvinfo (consulté le 12 mars 2018)
  5. « Hun levede for 100 år siden: Men i dag er der endnu mere brug for Emma Gad », sur jyllands-posten.dk, (consulté le 8 février 2019)
  6. (en) « Emma Gad's 161th Birthday », sur www.google.com (consulté le 8 février 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]