Ellicott's Stone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ellicott's Stone
Ellicott's Stone 01.JPG
Côté sud de la pierre.
Présentation
Type
Construction
10 avril 1799
Hauteur
~0,60 m
Statut patrimonial
Inscrit au NRHP ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
État
Comté
Ville
Près de Bucks
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Alabama
voir sur la carte d’Alabama
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg

La Ellicott's Stone, également appelée Ellicott Stone, est une borne frontière située près de Bucks (en), dans le nord du comté de Mobile, dans l'État de l'Alabama, aux États-Unis. Elle a été placée le par un groupe de géomètres-experts hispano-américain[1], dirigé par Andrew Ellicott (en). Elle a été ajoutée dans le Registre national des lieux historiques le 11 avril 1973 et fait partie de la liste des National Historic Civil Engeneering Landmarks depuis 1968[2].

C'est le seul monument installé par Ellicott lorsqu'il a cartographié le 31e parallèle nord, qui marquait la frontière entre le Territoire du Mississippi, créé en 1798 et appartenant aux États-Unis, et la Floride occidentale, alors espagnole[1],[2]. Cette frontière s'étendait du fleuve Mississippi à l'est à la rivière Chattahoochee à l'ouest, comme défini par le traité de Madrid de 1795[3]. La Ellicott Stone est le point initial de toutes les autres délimitations du Public Land Survey System du sud de la région de l'Alabama et du Mississippi[1], et forme le point d'intersection entre ce qui est aujourd'hui connu comme le méridien Saint-Stephen (en) et la ligne de base Saint Stephen[4],[2],[5].

Description[modifier | modifier le code]

La borne en pierre, un bloc de grès ferrugineux d'environ 60 cm de hauteur[5] et 203 mm d'épaisseur, se situe près de la rive gauche du fleuve Mobile, près de la Route 43 (en)[1],[6]. Elle se trouve en forêt, et est protégée par un kiosque et une barrière[4],[6]. La pierre fut cassée il y a quelques décennies, avant d'être réparée et installée dans un support en ciment. Sur le côté nord de la pierre est inscrit en anglais « U.S. Lat. 31, 1799 »[3] ; sur le côté sud est écrit en espagnol « Dominio De S.M. Carlos IV, Lat. 31, 1799. » (« Territoire de sa majesté Charles IV d'Espagne, Lat. 31, 1799 »)[3]. Une borne géodésique plus récente de la U.S. Coast and Geodetic Survey a été ajoutée sur le haut de la pierre[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Mobile Historical Markers, Alabama Department of Archives and History (en)
  2. a b et c (en) Franklin K. Van Zandt, Boundaries of the United States and the several States : with miscellaneous geographic information concerning areas, altitudes, and geographic centers, U.S. Govt. Print. Off, , 191 p. (lire en ligne), p.102
  3. a b et c (en) Mobile: Alabama's Tricentennial City, Alabama Department of Archives and History
  4. a b et c (en) « St. Stephens Meridian », The Center for Land Use Interpretation
  5. a b et c (en) Lola Cazier, Surveys and Surveyors of the Public Domain, 1785-1975, U.S. Department of the Interior, Bureau of Land Management, , 228 p. (lire en ligne), pp.22-23
  6. a et b (en) Ellicott's Stone, jayssouth.com

Liens externes[modifier | modifier le code]