Elias Firzli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Elias Firzli était un avocat d'affaires international appartenant à la communauté grecque orthodoxe libanaise. Firzli est décédé en 2008[1].

Affaire Pétrole contre nourriture[modifier | modifier le code]

Visé par un mandat de recherche du juge Philippe Courroye, l'avocat libanais est l'homme-clef du volet français de l'affaire Pétrole contre nourriture.

Personnellement allocataire, à travers les sociétés Genmar et Aredio, de près de 11 millions de barils, Elias Firzli aurait reversé une partie des fonds détournés à des proches de Saddam Hussein. Ce proche de l'aile droite du parti Baas aurait permis à Total, qui lui aurait versé 30 millions de francs entre 1998 et 2002, d'avoir accès au marché irakien.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Libération, 7 avril 2010, "Total mis en examen pour ses années Saddam"